Archives du blog

Henrik von Eckermann et Mary Lou affirment leurs ambitions à Bois-le-Duc 

HEv

Henrik von Eckermann et Mary Lou (archives)

C’est ce qu’on appelle un pari réussi. En 2016, Henrik von Eckermann prenait la décision, difficile, de quitter les écuries de Ludger Beerbaum pour s’installer à son compte. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et le Suédois ne doit pas regretter son choix. Grâce à ses généreux sponsors, la famille Tovek, Eckermann dispose avec Mary Lou d’une monture à très gros potentiel. Si Tokyo est l’objectif suprême, en attendant il faut faire bouillir la marmite. La disette n’est pas pour tout de suite. Après le Grand Prix d’Amsterdam fin janvier, le couple infernal, réussit une très belle opération en remportant ce week-end le très doté CSI 5* de Bois-le-Duc (Pays-Bas). Avec cette nouvelle victoire, le Scandinave repart avec un chèque de 297 000 €. Autant dire que le mariage à venir avec la Suissesse Janika Sprunger, annoncé le 19 février dernier, devrait connaitre un certain faste.

Le classement complet, ici.

Objectif Tokyo pour Henrik Von Eckermann et Mary Lou

Marylou

Henrik Von Eckermann et Mary Lou

Henrik Von Eckermann peut dormir sur ses deux oreilles. Ses généreux mécènes, la famille Tovek, a procédé fin mars à l’acquisition de Mary Lou 194 propriété jusqu’alors de Karl Schneider.

L’objectif de ce changement de mains est de sécuriser le parcours qui doit mener le cavalier suédois aux Jeux Olympiques de  Tokyo en 2020 et éviter une vente à l’occasion du mercato traditionnel qui se situe dans la dernière ligne droite avant les  JO.

La famille Tovek a fait fortune en Suède grâce à son immense réseau de concessions automobiles. En 2013 elle a créé une filiale (GT Elite Scandinavia AB) dont l’objet est la préparation et l’entraînement de chevaux pour le haut niveau en dressage et saut d’obstacles. C’est cette société qui est désormais propriétaire de Mary Lou, jument westfalienne de douze ans par Montendro.

Evelina Tovek (25 ans), fille de Gregor Tovek évolue au plus haut niveau où elle est coaché par Henrik Von Eckermann. A la surprise générale elle a remporté en septembre 2017 le Grand Prix de l’étape romaine du Global Champions Tour.