Bâle : Début d’année en fanfare pour Henrik von Eckermann et King Edward

Henrik von Eckermann et King Edward ©FEI/Stefan Lafrentz

Les années se suivent et se ressemblent pour King Edward et Henrik von Eckermann. Après Vérone (Italie) en novembre,le couple infernal continue sa razzia et s’offre sa deuxième victoire de la saison en Coupe du monde à Bâle (Suisse). Décidément, ces deux-là semblent satellisés dans les sommets du jumping mondial. Le Suédois au sourire carnassier a un allié de choix dans sa soif de l’or : un cheval belge dont la régularité est juste stupéfiante. Seul Marcus Ehning aux commandes de son fidèle Stargold semblait en mesure de contrarier un scénario a priori écrit d’avance mais King Edward, d’une poignée de centièmes a ruiné les espoirs du Centaure d’outre-Rhin. Pius Schwizer complète le podium à la troisième place, associé à un Vancouver de Lanlore qui s’accommode au mieux du cavalier helvétique. Avec Bingo de Tondou (Vigo d’Arsouilles), Pénélope Leprevost confirme toutefois qu’elle a retrouvé une monture qualiteuse. Un petit point de dépassement de temps prive cependant l’amazone du barrage. Même punition pour Kevin Staut avec un Scuderia 1919 Viking d’la Rousserie dont on mesure, tour après tour, la progression. Les deux couples tricolores se classent respectivement 10ème et 8ème alors que Julien Epaillard et Donatello d’Auge sont pénalisés de 4 points en première manche. La rapidité du Normand lui permet toutefois d’accrocher une 12ème place et de rentrer dans les gains.

Le classement complet, ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *