Classement mondial

Classement mondial : Eckermann indétrônable, Maher en embuscade

Henrik von Eckermann et son très convoité brassard de n°1 mondial. © Henry Moreigne

Le brassard blanc frappé d’un 1 sous-titré Longines va encore rester ce mois-ci au bras gauche d’Henrik von Eckermann. Une simple et très commune épingle à nourrice assure sa fermeture donnant un aspect provisoire à son port. A tort. Le Suédois l’arbore depuis août 2022, soit 21 mois sans discontinuer, et ne semble toujours pas vouloir s’en séparer.

Le prochain rendez-vous de la finale Coupe du monde sera déterminant pour la suite. Le printemps est toujours une saison favorable à l’éclosion de nouvelles pousses, pas forcément jeunes. À commencer par Ben Maher, en embuscade comme actuel n°2 mondial, qui pourrait bien renouer, à la veille des JO, avec un brassard qu’il a porté il y a 10 ans déjà. Une éternité.

Ce retour possible sera sans doute le principal intérêt de cette finale Coupe du monde Longines étrangement organisée à Riyad (Arabie Saoudite) du 17 au 20 avril prochain, en réponse certainement à la consécration de Doha (Qatar) comme un haut lieu du jumping à travers son CSI 5*. Après tout, l’Arabie saoudite organisait bien une compétition de ski freestyle aux portes du désert en mars dernier. Il y a dans ce coin du globe autant de montagnes et de neiges que de vertes prairies et de chevaux. Mêmes causes, mêmes effets. Quand la puissance financière l’emporte sur l’héritage culturel, l’artificiel prend le dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *