Jeux Olympiques

Visconti du Telman, arme de sélection massive ? 

Kevin Staut et Visconti du Telman © Henry Moreigne

La route des JO de Paris est encore longue, tortueuse et escarpée mais, l’échéance se rapprochant, la cristallisation de la sélection tricolore en saut d’obstacles s’amorce. A ce petit jeu là, Kevin Staut a semé lors du CSI Bâle le week-end dernier de précieux petits cailloux blancs. Difficile pour les observateurs avisés de ne pas relever les prestations convaincantes du couple Staut-Visconti récompensés par une victoire dans Grand Prix du samedi soir et une simple barre le lendemain dans le GP Coupe du Monde.

La forme et la constance de Visconti arrivent au bon moment en ce tout début d’année olympique. La messe est loin d’être dite. Le 23 novembre dernier, la Fédération Française d’Equitation a rendu publique la liste des 14 couples sélectionnables en CSO pour les JO de Paris dont Kevin Staut avec Beau de Laubry.

Pragmatique, Sophie Dubourg, la directrice technique nationale, avait lors expliqué « nous avons travaillé pour faire évoluer les listes selon des critères objectifs de performance et de potentiel à court terme ». Et de compléter avec prudence : « On ne s’interdit pas cependant de faire entrer d’autres couples dans les prochains mois. On a déjà vu l’ascension très rapide de chevaux généralement associés des cavaliers très expérimentés. » 

A désormais 15 ans, Visconti du Telman est une jument expérimentée, parfaitement dressée et dans une grande forme physique. Elle pourrait bien constituer une cartouche de plus dans la besace de Kevin Staut dans la perspective du grand rendez-vous Versaillais, fin juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *