Miami : la victoire pour Edwina, l’espoir pour McLain Ward

_SGB1229

Edwina Tops-Alexander et Lintea Tequila. Crédit photo Stefano Grasso/LGCT

Décalage horaire oblige, il fallait être patient et motivé samedi soir pour suivre en direct l’étape américaine du Longines Global Champions Tour. Le cadre exceptionnel de l’événement, la plage et le soleil de Miami, il est vrai incitaient à un petit effort. Au-delà de l’exotisme de la destination et de la victoire d’Edwina Tops Alexander, on retiendra surtout la prestation de HH Azur, la jument de McLain Ward (2ème) et la régularité de Christian Ahlmann encore et toujours au prix (3ème), cette fois associé à Epleasure.

N’attendez pas d’Edwina Tops-Alexander qu’elle regrette les dimensions étriquées de la piste. Non seulement elle est l’épouse de l’organisateur mais ce format a parfaitement réussi à Lintea Tequila, sa jument de 12 ans avec laquelle elle aura été l’auteur du plus rapide des six double sans faute.

Il faut dire que l’Australienne en soif de victoire n’a pas ménagé sa peine. Elle réussit à devancer Mclain Ward qui pensait bien avoir mis le Grand Prix dans sa poche après un superbe barrage sur HH Azur. L’Américain peut toutefois garder le sourire. Il a sous sa selle une jument exceptionnelle susceptible de l’emmener très, très loin.

_SGC1976

McLain Ward et HH Azur. Crédit photo Stefano Grasso/LGCT

Médaillé d’or par équipe aux Jeux Olympiques de 2004 et 2008, McLain Ward, pense à juste titre avoir enfin trouvé, avec HH Azur, une digne héritière à Sapphire. Rothchild lui a permis de rester au plus haut-niveau et d’engranger de beaux résultats (dont une 5ème place aux JEM de Normandie) mais le hongre à 15 ans est désormais sur une pente descendante. En mai 2015 McLain fait l’acquisition d’Azur Garden’s Horse. La jument belge de 9 ans à l’époque née chez Nathalie Beaufort est rebaptisée HH Azur, la signature de son sponsor, Hunter Harrison, le propriétaire de Double H Farm. En toute logique HH Azur et McLain Ward devraient défendre les couleurs américaines à Rio avec l’espoir avoué de ramener une médaille.

Du côté des Tricolores, seuls deux d’entre eux avaient fait le déplacement pour la Floride. Kevin Staut, pénalisé d’une barre dans la première manche sur Elky van het Indihof HDC,une jument de 12 ans par Toulon, rectifie le tir de belle et convaincante manière dans la deuxième. Son sans faute aussi propre que très rapide lui permet d’accéder à la 7ème place. Jour sans en revanche pour Roger-Yves Bost et Qoud’Coeur de la Loge sanctionnés de 13 points dans la première manche.

Le classement intégral de l’épreuve ici.

Publicités

Publié le 10 avril 2016, dans Actualités, Longines Global Champions Tour, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :