Sébastien Duplant et Pégase du Mûrier remportent le GP du CSI3* de Vichy

Vichy14GP 076

La valeur n’attend pas le nombre des années et le courage non plus. Car du courage, il en fallait pour prendre le départ du Grand Prix de Vichy en raison d’une météo détestable. 50 qualifiés pour le GP dominical mais seulement une trentaine de partants et parmi eux le vainqueur. Sébastien Duplant (25 ans) et Pégase du Mûrier, victorieux de la première épreuve qualificative du vendredi remportent l’édition 2014 du GP de Vichy, succédant ainsi, excusez du peu, à Quickly de Kreisker et Abdelkebir Ouaddar.

Ce week-end, sur le stade équestre en herbe du Sichon, plus ancien concours hippique de France créé en 1887, un couple appelé au plus bel avenir équestre est né. Dernier à s’élancer au barrage parmi les 4 sans faute, Sébastien et Pégase s’imposent facilement devant le bourguignon Benoît Cernin (2e) et le hollandais Edwin Smits (3e). L’italien Simone Coata, 4e, repart avec le trophée de Meilleur Cavalier du concours.

La trajectoire ascendante de ce couple sur ces deux dernières années est remarquable, tout autant que la simplicité du cavalier qui loin d’avoir pris la grosse tête reste d’une modestie et d’une discrétion qui se doivent d’être saluées. Et pourtant, la facilité avec laquelle ce duo formé depuis seulement trois ans domine son élément est bien le signe de qualités respectives hors normes. « C’est notre premier succès de ce niveau » s’est sobrement contenté de relever Sébastien Duplant, ravi de la performance de son étalon gris.

Car ce Grand Prix n’était malgré la météo, un GP au rabais. Jean-François Gourdin, le chef de piste tenait à le rappeler à l’issue de l’épreuve. L’homme de l’art a su habilement jouer avec le terrain pour donner un vrai spectacle aux très nombreux spectateurs présents sans jamais mettre les chevaux dans le rouge ou provoquer de casse malgré des verticaux entre 1m50 et 1m55.

« Le spectacle a de nouveau été à la hauteur de nos espérances » témoignait Guillaume de Thoré, directeur de la SHF à l’issue de l’épreuve. « Les meilleurs cavaliers restent fidèles à l’événement, tout comme le public, et ce malgré la météo de ce week-end. » La SHF peut s’appuyer, cela mérite d’être souligné, sur le soutien fidèle de la communauté d’agglomération de Vichy qui ne mégotte pas sur les investissements, le dernier en date étant un puissant éclairage pour les nocturnes.

Cette édition 2014 très contrastée aura malheureusement été entachée par le dramatique décès au cours du GP d’un spectateur, victime d’un malaise cardiaque, malgré la promptitude et l’affairement des secours.

Vichy14GP 062

Publicités

Publié le 13 juillet 2014, dans Actualités, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :