Martin Fuchs, un nouveau numéro 1 pour une nouvelle décennie

Gucci Masters2014 178

Que de chemin parcouru pour Martin Fuchs depuis cette victoire aux Gucci Masters de Paris en 2014

C’est fait. Martin Fuchs est devenu numéro 1 mondial. Un nouveau leader pour une nouvelle décennie qu’il devrait marquer normalement de son empreinte. Une page se tourne mais tout reste à écrire. Ce serait une erreur d’enterrer trop vite Steve Guerdat qui au sommet de son art bénéficie d’une organisation lui assurant sauf accident une longévité au plus haut niveau. Le mode de calcul est ainsi fait qu’il donne une prime aux challenger et c’est très bien. Il ne suffit pas d’accéder au rang suprême, il faut arriver à en conserver la couronne. Les mois qui s’annoncent n’en seront que plus palpitants avec ce qui devrait ressembler à une bataille de Titans. Un duel quasi-fratricide qui pourrait profiter à tous ceux en embuscade. A commencer par le discret Daniel Deusser, actuel 3ème au classement permanent.

Reste à savoir quel n°1 sera Martin Fuchs. Le titre est honorifique mais les responsabilités sont réelles car l’exposition médiatique qui lui est liée offre l’occasion de passer bien des messages. Ce magistère de la parole est d’autant plus important que les sports équestres évoluent vite, très vite sous la pression de plus en plus importante de l’argent. Steve Guerdat a eu à cet égard un comportement exemplaire en se positionnant dans un pas de deux avec Kevin Staut, président de l’IJRC, comme un véritable gardien du temple, soucieux d’éthique et de la préservation de l’âme du sport. Le bilan est mitigé tant la puissance de l’argent ronge le fonctionnement de la FEI mais le Jurassien, avec panache, a tenu la dragée haute aux adeptes d’un mercantilisme à tous crins. Martin Fuchs ne semble pas avoir ses états d’âme. Il serait pourtant important qu’à 27 ans, avec un palmarès tel que le sien, le Zurichois prenne de la voix et n’apparaissent plus comme le seul jouisseur d’un système qui l’a fait roi.

Le classement permanent Longines du mois de janvier, ici.

 

 

Publié le 4 janvier 2020, dans Actualités, Longines world ranking list, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :