La nouvelle vie de Kamel Boudra

kml

Kamel Boudra

On pensait Kamel Boudra perdu pour le petit écran et on avait tort. Il y a une vie après Equidia life. L’ex-animateur vedette de la chaîne du cheval en est la preuve bien vivante. Doté d’un incroyable sens du rebond, ce passionné a trouvé l’énergie pour repartir de l’avant et construire un projet fou avec SFR sport pour notre plus grand plaisir et celui de tous les amateurs de sports équestres. Nous sommes donc allés à la rencontre de cette figure incontournable du monde du cheval pour évoquer cette nouvelle période de sa vie professionnelle qui débute.

Kamel Boudra, vous avez incarné pendant de nombreuses années le visage d’Equidia Life. Cette page est désormais tournée. On vous a retrouvé très affairé au jumping de Bordeaux sous de nouvelles couleurs, celles de SFR Sport. Le bouquet de SFR Sport a été remanié en début d’année. Depuis le 1er février 2018, SFR Sport 3, auparavant dédiée aux sports extrêmes, est devenue une chaîne omnisports avec notamment la diffusion de l’Euroligue mais surtout en ce qui nous concerne de compétitions d’équitation plus particulièrement les épreuves Coupe du Monde mais aussi les Coupes des Nations.

Convaincre les dirigeants de SFR sport d’inclure une offre à destination des amateurs de sports équestres n’a pas dû être chose aisée ? Quel a été votre argument décisif pour emporter leur décision ?

J’ai fait ça en binôme avec Alice Weill et on a eu une réponse incroyable de SFR Sport : si on le fait, on le fait bien. Pas en bouche-trou. Je n’en attendais pas tant. Là où on pensait se faufiler on se retrouve en sport majeur de la chaîne !

L’argument pour les convaincre c’était que certes on n’a pas un public aussi important que le football ou d’autres disciplines, mais que les sports équestres représentent une niche assez dense avec des gens plus que passionnés.

Les dirigeants de SFR Sport ont trouvé le projet excitant car ils ont une vision très large du sport. Cela s’est traduit par l’acquisition des droits pour les directs des Coupes des Nations et du circuit Coupe du Monde ce qui était pour Alice et moi les deux principaux circuits dans l’âme et la culture du sport que l’on aime. Cela ne ferme toutefois pas la porte à d’autres circuits par la suite. Mais il fallait pour débuter ces circuits là. Ce sont les deux jambes nécessaires pour exister surtout dans la perspective des finales Coupe du Monde à Paris en avril. On a obtenu également un replay en prime time le dimanche soir car on a expliqué aux dirigeants de SFR sport que nos passionnés sont aussi des pratiquants.

Au-delà des directs allez-vous proposer des reportages, des interviews, des émissions du type Equestrian peut-être ?

Oui il y aura un magazine dans un esprit Equestrian mais dans la culture SFR sport notamment sous la direction d’un garçon qui s’appelle Laurent Salvaudon qui vient de Canal+. Ce sera dans le principe un magazine comme l’était Equestrian mais assez différent dans la production. Les amoureux du sport vont donc retrouver encore plus de sport que sur Équidia Life et on en est très heureux.

Quels consultants retrouvera-t-on à vos côtés ?

On retrouvera les piliers : Odile van Doorn pour le dressage, Jean-Luc Force pour le complet. Pour le saut d’obstacles, c’est ouvert. Il y aura souvent Hervé Godignon, Laurent Elias, Emeric Georges. Bref, ceux avec qui j’ai eu le bonheur de travailler pendant des années et qui apportent une vraie valeur ajoutée.

SFR sport est accessible gratuitement pour les abonnés boxe SFR et Numéricable et certains forfaits mobile SFR mais tout un chacun peut regarder la chaîne sur son PC sous réserve de souscrire un abonnement mensuel de 9,90 €. Des critères d’audience vous ont-ils été fixés comme condition pour pérenniser cette nouvelle aventure ? 

Nous n’avons pas encore d’objectifs chiffrés en termes d’abonnés. Avant de juger des résultats, ce qu’ils nous demandent aujourd’hui c’est de faire de la qualité. Il faut que le rendu, le contenu soit de très haute qualité. Moi j’ai clairement une exigence là-dessus. Le vrai avantage c’est qu’on n’est plus dans une chaîne thématique. Une chaîne thématique c’est bien, c’est formidable mais on reste avec ses quelques milliers de téléspectateurs. Aujourd’hui il faut convaincre les autres amateurs de sport et appartenir à une famille du sport et non plus seulement du cheval.

Quels retours avez-vous sur les premières retransmissions (Bordeaux, les premières Coupes des Nations d’Abou Dhabi et d’Ocala) ?

L’accueil a été génial. On avait été discrets sur la préparation et quand SFR a commencé à communiquer on a eu des réactions de soulagement comme quoi, ce n’était pas mort. Apres ce qui est drôle, c’est que sur cette chaîne SFR sport qui est regardée par des non spécialistes, les téléspectateurs non avertis ont compris que l’obstacle est un pourvoyeur de médailles et ça les intéresse. Mais paradoxalement, ils ont adoré l’attelage à 4 à Bordeaux. C’est pour cette raison que toutes les disciplines qui ont des Coupes des Nations et des Coupes du Monde seront dans SFR Sport3.

Cheval TV va débuter normalement le 15 mars. Elle sera payante avec un tarif préférentiel pour les licenciés FFE. Ca vous inspire quoi ?

Ce n’est pas le même métier, pas le même but. Nous on sera sur le sport de haut niveau avec une vision beaucoup plus internationale. Eux, ils seront sur le sport fédéral. Ce n’est pas le même objectif. Nous ce qu’on veut offrir aux téléspectateurs, c’est une chaîne qui sorte de son milieu… soit exactement ce que m’a demandé la FFE pendant 15 ans. Nous on fait du sport, du très haut niveau avec des équipes techniques et rédactionnelles vraiment très performantes et nous aurons les droits sportifs des grandes manifestations.

Vous nous donnez rendez-vous pour quel  prochain événement équestre sur SFR Sport 3 ?

Ce week-end ! Vendredi à 13h30 pour la Coupe du Monde de dressage. Dimanche en début d’après-midi pour la Coupe du Monde de saut d’obstacles toujours à Göteborg et lundi à 20h30 pour le premier numéro du magazine sport dont je n’ai pas encore le nom (rires) mais qui sera avec Kevin Staut et de nouveaux visages.

Publicités

Publié le 20 février 2018, dans Business, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Bravooo Kamel 👍 Tu m’avais expliqué ton parcours et sincèrement tu mérites vraiment cette opportunité qui va etre dans la continuité de ta brillante carrière 🌟Good Luck 🍀🐎

  2. Bonsoir Kamel
    Bravo pour votre remise en selle. Il y a tant de beaux proverbes dans vos origines que le virus du cheval ne s’explique pas. Il se vit et vous le faites vivre à sa juste valeur sans fioriture.
    Cordialement
    Michel B

  3. Bonjour Kamel,
    Depuis mars, félicitations, nous vous avions retrouvé avec un maximum d’épreuves retransmises! C’était super avec en plus le rendez-vous du lundi soir!
    Seulement depuis fin aout, plus rien, pourtant les jeux mondiaux étaient là?
    Que se passe t’il?
    Une impatiente de vous retrouver avec nos amis chevaux!
    Bien cordialement.
    Jocelyne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :