Simon Delestre, numéro 1 en béton

 

sim
Simon Delestre sur Hermès Ryan des Hayettes (archives)

Et de trois. Podium inchangé dans le trio de tête de la hiérarchie mondiale du saut d’obstacles. Le taulier est toujours français. Simon Delestre garde la main et se permet même de creuser un peu l’écart avec ses poursuivants directs  Christian Ahlmann (2éme) et Scott Brash (3ème).

La formule de calcul de la Longines ranking list n’a rien de bien évident avec son système alambiqué de points que l’on retranche ou que l’on ajoute selon ses performances en année n-1. A croire que du côté de la FEI on a fait appel à un diplômé de Polytechnique ou de l’ENA pour aboutir à une telle formule de calcul. Peu importe au final tant que Simon Delestre conserve son brassard blanc Longines marqué d’un grand 1. Dans la suite du top 10, côté tricolore, Pénélope Leprevost recule d’une place (5ème) alors que Kevin Staut en gagne une (8ème).

Tout le classement ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.