Barcelone : les Irlandais en vert et contre tous

Longines FEI Jumping Nations Cup Final - Day 4

Le trophée pour l’Irlande et la qualification qui va avec. Crédit : FEI / Linnea Rheborg/Getty Images

Il y a finale de la Coupe des nations et finale. L’édition barcelonaise 2019 restera comme un grand cru. L’enjeu olympique (décrocher une qualification) aura sans doute été le piment qui a relevé le plat. En l’occurrence, l’objectif qui a permis à certaines nations de se transcender. C’est notamment vrai pour ces démons d’irlandais. Sous la houlette de Rodrigo Pessoa, les fils de la verte Erin ont damé le pion aux diables rouges du plat pays, contraints de se contenter de la deuxième place. Le bronze revient à la Suède à l’avantage du chronomètre devant l’Italie et la France a égalité de points.

 Les tricolores n’ont pas à rougir. Ils se sont bien battus mais ont été dans l’incapacité de signer un tour sans pénalités, cumulant les 4 points. Très attendu pour son retour en équipe de France, Simon Delestre et Hermès Ryan n’ont pas joué le rôle de potentiel joker qu’on attendait d’eux. La délicate mécanique du petit alezan s’est déréglée à l’issue de la première faute. Il en rajoute deux par la suite. Partie remise. Il convient d’espérer que le couple posera quelques temps ses valises chez les Bleus, au moins jusqu’à Tokyo.

La relative contre-performance de Ryan doit être replacée dans le contexte de l’épreuve où les scores lourds se sont enchaînés donnant parfois le sentiment d’une séquence de déforestation.

Le travail du chef de piste n’est pourtant pas à remettre en cause. L’espagnol Santiago Varela n’a pas eu la main lourde mais a su construire un parcours piègeux qui a contribué à un suspense délicieusement haletant pour les spectateurs, psychologiquement éprouvant pour les cavaliers et leurs entourages.

Les Irlandais, honneur leur soit rendu ne se sont pas posé de questions. Ils ont accumulé les bonnes performances. Deux sans faute pour les O’ (O’Connor et O’Shea). 1 point pour Darragh Kenny et une petite barre pour Peter Moloney.

Longines FEI Jumping Nations Cup Final - Day 4

Le sourie de Cian O’Connor. © FEI / Gonzalo Arroyo Moreno/Getty Images

Chez les rouges O. Philippaerts et J. Guéry on fait le job (score vierge) mais la barre de Niels Bruynseels coûte d’autant plus cher que Gregory Wathelet, loin de récupérer l’affaire est sorti de piste avec 11 points sur MJT Nevados S.

Au terme de cette journée riche en émotions, l’Irlande ajoute donc son nom à la liste des pays qui participeront par équipe aux Jeux de Tokyo l’an prochain.

Le classement complet ici.

Publié le 7 octobre 2019, dans Coupe des Nations, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :