Lacrimoso, bête à bobos

B02T0066
Patrice Delaveau et Lacrimoso 3 HDC (archives)

C’est à croire que Patrice Delaveau et Lacrimoso sont maudits en finale Coupe du Monde. En 2014 à Lyon, le couple avait vu sa marche vers le podium brutalement interrompue en raison d’une lésion au suspenseur. Rebelotte deux années plus tard à Göteborg. Donné cette année comme l’un des favoris, le Normand avait vu ses rêves s’évanouir avec une prestation médiocre de Lacrimoso au comportement inhabituel, notamment sur un bidet. A la suite de cette contre-performance les propriétaires du Haras des Coudrettes se sont interrogés, à juste titre, sur l’état physique du cheval.

« Le comportement de Lacrimoso à Göteborg étant incompréhensible, nous avons demandé à notre équipe vétérinaire de vérifier la santé de Lacrimoso de manière plus approfondie. Un IRM a confirmé des lésions importantes avec œdème et fêlure a un pied antérieur » indique le Haras des Coudrettes sur sa page Facebook.

« Finalement Lacrimoso n’a pas failli et a au contraire été très courageux de sauter tel qu’il l’a fait avec une telle blessure. Nous allons prendre soin de lui. Il sera arrêté jusqu’à l’automne» nous informent Emmanuèle et Armand Perron-Pette. Dur dur la vie de cheval de haut niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.