Simon Delestre poursuit son ascension dans la hiérarchie mondiale

LabauleD1A 504

Simon Delestre (à gauche) et Kevin Staut (à droite). L’actuel et l’ancien numéro 1 français. Pour le moment du moins.

Citius, altius, fortius. Simon Delestre actuel numéro 1 français semble avoir fait sienne la devise des jeux olympiques : plus vite, plus haut, plus loin. Le cavalier Lorrain continue son ascension dans la hiérarchie mondiale. Ses derniers bons résultats et notamment sa médaille de bronze aux championnats d’Europe lui permettent d’accéder au 8ème rang mondial au classement permanent établi mensuellement par la FEI. Le bilan est en revanche beaucoup plus mitigé pour les autres cavaliers tricolores.

Pénélope Leprévost gagne une place (11ème), Kevin Staut deux (13ème). L’ex numéro 1 hexagonal ne cache pas son ambition de revenir dans le top 10. En revanche, Patrice Delaveau connaît un recul important de 7 places qui le relègue à la 27ème place mondiale. On croise les doigts pour que le Normand qui a commencé les Stephex Masters sur les chapeaux de roue confirme son retour dans le Grand Prix du week-end.

Loin dans le classement mondial, la plus belle progression française revient à Alexandre Fontanelle qui pointe désormais au 152ème rang mondial après avoir gagné 50 places. Voilà donc un jeune cavalier prometteur qu’il faudra donc continuer à suivre avec attention.

Le classement intégral ici.

Publicités

Publié le 5 septembre 2015, dans Longines world ranking list, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :