Eiken Sato : le devoir familial avant tout

Eiken Sato et Soory de l’Hallali (For Pleasure x Pegase Gerbaux) vainqueurs ex-aequo, avec Simon Delestre, dimanche dernier du Prix Aire Cantilienne lors du Longines Global Champions Tour de Chantilly.

Les célèbres écuries Stephex, basées en Belgique, ont fait part hier dans un communiqué du départ prochain de l’un de ses cavaliers de tête, Eiken Sato, contraint de rentrer au Japon pour des raisons familiales. Selon le site Belge Studforlife, le beau-père d’Eiken Sato serait très malade et le cavalier, 65ème mondial, aurait décidé de reprendre les affaires familiales.

Ces informations permettent de mieux comprendre l’air inhabituellement grave d’Eiken Sato tout au long du CSI de Chantilly, même au cours de la remise des prix d’une épreuve qu’il venait de gagner (ex-aequo avec Simon Delestre).

Eiken, âgé de 28 ans est issu d’une famille de cavaliers. Son père, Shodo, a été sélectionné pour les Jeux olympiques de Moscou en 1980 et son frère, Kenki, a été membre de l’équipe équestre japonaise de concours complet des Jeux olympiques de Londres 2012. Compétiteur précoce, Eiken n’avait que 18 ans quand il a participé aux Jeux équestres mondiaux à Aix-la-Chapelle de 2006 avec Cayak DH. Deux ans seulement plus tard, il portait les couleurs du pays du soleil levant aux Jeux olympiques de Pékin. Mais la reconnaissance de sa place dans l’élite du jumping international date de 2010 lorsqu’il a remporté l’étape de coupe du monde de Malines (Belgique) avec l’étalon Cartoon Z.

Flag

Avant de quitter l’Europe, Eiken Sato aura fait flotter les couleurs du pays du soleil levant sur Chantilly

Cet hiver Eiken Sato et son camarade d’écurie, Daniel Deusser ont passé six semaines marquées de très bons résultats au Winter Equestrian Fesival à Wellington en Floride, la Mecque mondiale du jumping. A son retour le cavalier japonais confiait “Je suis content d’être rentré. Bien que j’ai beaucoup apprécié le concours, je suis chez moi en Belgique et je suis donc heureux d’être là ». La vie en a décidé, pour un temps, autrement … quelques jours seulement après l’annonce par la Fédération Équestre Japonaise de la sélection d’Eiken pour les JEM de Normandie.

Publicités

Publié le 31 juillet 2014, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :