Eurocommerce dans la tourmente, Gerco Schröder dans l’incertitude

7I4A9997Depuis bientôt deux ans la société néerlandaise Eurocommerce traversait d’importantes difficultés financières. Celles-ci viennent de prendre une nouvelle tournure puisque le principal créancier, la banque Radobank vient d’en prendre le contrôle et de saisir les étalons éponymes dont Eurocommerce London, cheval de tête de Gerco Schröder.

Difficile quand on suit le haut niveau de n’avoir jamais entendu le nom Eurocommerce associé le plus souvent à un nom de ville. Spécialisée dans la location de bureaux et basée aux Pays-Bas cette société qu’on pensait trop grosse pour faire faillite (too big too fail) a désormais mis la clé sous la porte et changé de propriétaire. C’est  un véritable séisme pour le milieu équestre néerlandais car à côté de son activité commerciale cette société  parrainait  l’une des plus performantes écuries du pays avec des chevaux habitués des places d’honneur dans les plus grandes épreuves internationales.

On pensait que le montage juridique qui avait été mis en place depuis février 2012 et qui avait consisté à enregistrer les chevaux sous le nom Gevi International B.V permettrait de les préserver. Or, selon le site d’information Telegraaf.nl,  le jugement rendu par le tribunal de Zutphen a annulé la vente par le propriétaire d’Eurocommerce des écuries à son fils. Tous les chevaux seraient donc aujourd’hui devenus la propriété de la banque Rabobank.

Les chevaux de  Gerco Schroder, actuel 12ème mondial, ont été saisis lors de leur descente du camion le week-end dernier lors de leur arrivée au CSI 4* de Brunswick. On apprenait il y a quelques heures que le vice-champion olympique avait annulé sa participation au très richement doté CSI de Doha ce week-end. L’an dernier le couple magique Eurocommerce London-Gerco Schröder  a remporté plus de 2 millions d’euros de gains sur le circuit international.

Publicités

Publié le 11 mars 2014, dans Business, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :