Archives du blog

Harrie Smolders, un numéro 1 qui nous fait du bien

H2a

Harrie Smolders, nouveau numéro 1 mondial

Le petit royaume du cso mondial s’est donné un nouveau roi. Et celui-ci s’appelle Harrie Smolders. Le sympathique Néerlandais de bientôt 38 ans (le 10 mai) coiffe pour la première fois de sa carrière la couronne de numéro 1 au classement mondial. L’avènement est d’abord arithmétique mais il est aussi totalement justifié.

A l’aune tout d’abord de la très belle année 2017 réalisée par le cavalier des écuries Verlooy (médaille d’argent au Championnat d’Europe de Göteborg et vainqueur circuit du Longines Global Champions Tour), clôturée en beauté par une victoire Coupe du Monde à Malines (Belgique) et prolongée en ce début d’année par des classements réguliers en Grand Prix 5*.

Au regard ensuite de la qualité de l’équitation du Batave mais aussi, de sa philosophie. « Aussi longtemps que les chevaux seront en bonne santé et adoreront leur travail, nous continuerons à marquer des points. Je ne forcerai pas un cheval pour obtenir des points supplémentaires » confiait Harrie Smolders au site Equnews.com le 4 avril dernier.

Fort d’un piquet de tête composé de Zinius, Emerald et Don VHP, le nouveau leader mondial de la ranking list peut légitimement espérer conserver son statut un certain temps même si son accession au trône a été facilité par l’éloignement forcé des terrains de Kent Farrington, numéro 1 sortant. Mais ça, ça s’appelle le destin ou la chance. Et dans le sport, c’est le petit plus qui fait parfois la différence.

Le nouveau classement mondial en date du 30 avril, c’est ici.

Harrie Smolders remporte le Grand Prix de la Ville de Bordeaux

HS

Harrie Smolders / Emerald

L’histoire nous dira si Harrie est un ami qui nous veut du bien. En attendant, le Batave en selle sur Emerald a mis dans sa poche le Grand Prix dominical du prestigieux jumping de Bordeaux. On n’est pas numéro 2 mondial par hasard. Le Néerlandais l’a rappelé à ceux qui avaient oublié le poids de la hiérarchie mondiale en coiffant de belle manière au poteau les 13 autres barragistes d’une épreuve à 33 partants. Son compatriote Jur Vrieglng, autre pilier de l’équipe des Pays-Bas a su également tirer le meilleur de VDL Glasgow pour monter sur la deuxième marche du podium. Ce dernier est compété par Simon Delestre (Gain Line). Une performance qui permet au Lorrain de retrouver le sourire (photo).

Tout le classement, ici.

SD

Simon Delestre et Gain Line

Harrie Smolders continue sur sa lancée

smolders_picc

Harrie Smolders et Don VHP Z (archives)

Tout va bien pour Harrie Smolders. Après une victoire la semaine dernière dans le Grand Prix du Global Champions Tour en escale à Rome, le néerlandais a récidivé à Vienne mais cette fois ci dans le petit GP dominical, toujours associé à Don VHP Z.

A 36 ans, Harrie Smolders a une réputation. Celle d’être un fin jockey et depuis quelques années d’être aussi un bon entraîneur. C’est l’une des raisons qui a conduit Audrey Coulter à venir poser ses valises chez Axel Verlooy (EuroHorse) en Belgique. Un partenariat gagnant-gagnant. Il y a un an, la famille Coulter faisait l’acquisition de Domino le cheval de tête de Jos Verlooy dans l’objectif d’une éventuelle sélection olympique d’Audrey. Trois mois plus tard, Copernicus Stables la société de gestion des activités équestres de la famille Coulter cédait des parts de Don VHP Z à Harrie Smolders.

Tout comme l’excellent Emerald, la monture de tête de Harrie, Don VHP Z est un fils de Diamant de Semilly. C’est à croire que le Batave a réussi à trouver la pédale d’accélérateur car jusqu’à présent, l’étalon de 12 ans avait la réputation d’un cheval lent. Même acquise dans des conditions particulières la victoire dans le Grand Prix de Rome avait été une réelle surprise. En remportant l’épreuve de clôture de Vienne, un GP à 1,55m en deux manches, Don VHP Z confirme que le frein à main est bien desserré.

On retrouvera Harrie Smolders ce week-end à Barcelone pour la finale de la Coupe des Nations mais cette fois associé à Emerald.

La photo du jour : Harrie Smolders

aaaa-HDR

Harrie Smolders à l’occasion du Jumping de Bordeaux

Harrie Smolders fait son show à Washington

asmolders

Harrie Smolders et Emerald (archives). Cliquer pour agrandir.

Harrie Smolders associé à Emerald a remporté ce week-end l’étape Coupe du Monde de la Ligue Nord-Américaine qui se courait à Washington (CSI 4*). Le cavalier néerlandais devance l’américain Callan Solem (VDL Wizard) et le belge Nicola Philippaerts (H&M Forever D Arco ter Linden)

Sur trois participations, le hollandais réalise la performance de remporter deux fois le GP. La dernière fois, c’était en 2006. « Ce concours me réussit » a déclaré Harrie Smolders. « Je ne sais pas pourquoi, mais les résultats sont toujours bons. Pour notre écurie, c’est un week-end couronné de succès. Mon élève, Jos Verlooy a été quatrième dans l’épreuve du soir et a gagné la puissance vendredi en nocturne et il est le meilleur cavalier du concours »

Très satisfait de son cheval Emerald, un étalon BWP de 11 ans (Diamant de Sémilly x Carthina Z), Harrie Smolders estime que ce dernier a franchi un palier cette année et qu’il a atteint désormais un degré de maturité et d’expérience qui doivent lui permettre désormais de réaliser de beaux résultats.

Les résultats :

  1. Emerald (Harrie Smolders), NED, 0 faults/39.32 seconds (JO);
  2. VDL Wizard (Callan Solem), USA, 0/39.43 (JO);
  3. H&M Forever D Arco ter Linden (Nicola Philippaerts), BEL, 4/38.17 (JO);
  4. Sunshine (Jos Verlooy), BEL, 4/40.07 (JO);
  5. Cafino (Victoria Colvin) USA, 8/38.93 (JO);
  6. Emilie de Diamant A S (Jack Towell), USA, 8/41.91 (JO);
  7. Simba de la Roque (Conor Swail), IRL, 4/66.00
  8. Valeska (Charlie Jayne), USA, 4/66.12.

Avec communiqué.