Beezie Madden et Breitling donnent le tempo à Bercy

Beezie
Beezie Madden et Breitling LS

Première journée et première déception pour le camp français pour l’épreuve d’ouverture des finales Coupe du monde de Bercy.  Une vraie douche froide à l’image de la météo à l’extérieur de l’AccordHotels Arena.

Bosty meilleur tricolore pointe seulement à la douzième place, pénalisé d’une barre avec une Sangria du Coty néanmoins en forme de l’avis de son cavalier. Les américains, venus en nombre, réalisent en revanche une belle opération. L’inoxydable Beezie Madden prend la tête de la compétition avec Breitling LS, un étalon de 12 ans très en forme ces dernières semaines a-t-elle précisé en conférence de presse.

Daniel Deusser, deuxième avec Cornet d’Amour, le même cheval avec lequel il remportait la finale il y a quatre ans à Lyon, se retrouve à une place stratégique. A l’affût sans avoir à supporter la pression du leader.

Troisième, et c’est un peu la surprise, on retrouve un deuxième américain quasi-inconnu sur le vieux continent mais compétiteur rôdé aux Etats-Unis. Devin Ryan, puisque c’est de lui qu’il s’agit, associé à Eddie Blue, un hongre de seulement 9 ans, fils de Zirocco Blue, tiendra-t-il son rang les prochains jours ? Réponse demain vendredi à 20h30 pour une épreuve avec barrage d’1m60.

Le classement de l’épreuve ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.