Il faut sauver le soldat Armitages Boy

aBarcelone4 098

Aymeric de Ponnat et Armitages Boy lors de la finale de la Coupe des Nations remportée par la France à Barcelone en 2013.

On apprenait début août que les 7 copropriétaires d’Armitages Boy avaient pris la décision de se séparer de l’étalon Oldenbourg de 13 ans monté par Aymeric de Ponnat. La décision est financièrement logique. A moins d’un an des Jeux Olympiques de Rio, les investisseurs et c’est leur droit le plus légitime, estiment que c’est le meilleur moment pour valoriser Armitages dont la qualité n’est plus à prouver. La vente doit se dérouler aux enchères, uniquement sur internet,  fin septembre. Dans ce marché de niche des meilleurs sauteurs au monde, le prix est susceptible de s’envoler d’autant que certaines nations aux pétrodollars faciles, dans la perspective d’équiper leurs cavaliers, ne sont pas à quelques zéros près.

Armitages Boy évolue sous la selle d’Aymeric de Ponnat depuis 2010. Le couple a enregistré de très bons résultats. Il a notamment contribué à la victoire de l’équipe de France à la finale mondiale du circuit FEI Coupe des Nations, à Barcelone, en 2013. Par la suite une blessure devait l’éloigner des terrains et le priver de participation aux Jeux Equestres Mondiaux de Normandie en 2014. La remise en route en ce début de saison, mitigée au départ s’est avérée par la suite prometteuse avec notamment une quatrième place dans le Grand Prix CSI 5* de Dinard, début août.

GPlabaule1 608

Armitages Boy et Aymeric de Ponnat, un vrai couple. Cliquer pour agrandir.

La logique économique n’est pas la logique sportive. Aymeric de Ponnat et Armitages Boy forment un véritable couple. L’annonce de la vente a suscité un élan spontané de solidarité dans le milieu professionnel et chez les passionnés de jumping. Sur les réseaux sociaux, plus de 5 000 internautes ont affiché leur soutien. La presse équestre n’est pas en reste. Chez les compétiteurs Philippe Guerdat le sélectionneur national est entièrement derrière « son » cavalier. Il en a fait le capitaine de la sélection qui a remporté à Gijon la Coupe des Nations fin août. De nombreux cavaliers ont également manifesté leur soutien à l’image de Patrice Delaveau. En coéquipier fidèle, ce dernier relaie la belle initiative de l’équipe d’InfoJumping emmenée par Théo Caviezel. Le site consacré au jumping international a initié une opération de financement participatif (crowdfunding) dans le but non pas de racheter le cheval, ils sont jeunes mais réalistes, mais d’attirer des investisseurs qui laisseraient Armitages à Aymeric de Ponnat.

« Voici un lien vers la plateforme de dons montée pour qu’Aymeric de Ponnat puisse conserver son cheval Armitages Boy. Membre de l’équipe de France depuis quelques années, ce couple aura permis bon nombre de victoires, notamment la finale Coupe des Nations de Barcelone où j’ai pu partager le podium avec eux. Il y a des couples mythiques qui ne peuvent être séparés, eux en font partie. J’espère vraiment que ce projet va aboutir et qu’Aymeric va trouver en parallèle des investisseurs… » écrit ainsi Patrice Delaveau sur sa page Facebook.

Publicités

Publié le 2 septembre 2015, dans A suivre, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :