Kevin Staut refait flotter les couleurs françaises à Bois-le-Duc (CSI 5*)

7I4A9869A défaut de figurer dans le circuit Coupe du Monde, le CSI de Bois-le-Duc (s’Hertogenbosch en néerlandais) s’est imposé comme un rendez-vous incontournable pour l’élite du jumping mondial en 2014 en raison de sa place particulière dans le calendrier de la FEI. 45 cavaliers issus de 14 nations, dont une belle délégation française, avaient fait le déplacement pour peaufiner les derniers réglages avant la finale de Lyon.

Ne dites pas ‘s-Hertogenbosch, appellation de la FEI, mais Bois-le-Duc.  Ce chef-lieu du Brabant-Septentrional au cœur des Pays-Bas partage des liens historiques avec la France puisqu’elle fut la préfecture de l’ancien département français des Bouches-du-Rhin lors de l’annexion par le Premier Empire du royaume de Hollande, sous Napoléon Ier en 1810.

Beaucoup plus pacifiquement, les cavaliers français au premier rang desquels les heureux possesseurs d’un billet pour la finale de Lyon, Roger-Yves Bost, Kevin Staut et Patrice Delaveau étaient venus affuter une dernière fois leurs montures de tête respectives (Castle Forbes Myrtille Paulois, Silvana HDC et Lacrimoso HDC). Avec moins de pression, Pénélope Leprévost (Flora de Mariposa et Nayana) et Simon Delestre (Napoli du Ry et Qlassic Bois Margot) complétaient la délégation mais avec la ferme volonté de ne pas faire de la figuration. Associé à Napoli du Ry le Lorrain remportait ainsi l’épreuve phare du samedi (1m55). On attendait Pénélope le dimanche, elle a répondu présente.

Deux français figuraient ce dimanche parmi les cinq concurrents qualifiés ce dimanche pour le barrage. Au final,  Kevin Staut, en selle sur Silvana, s’impose d’un centième devant Marco Kutscher et Cornet’s Cristallo.  Pénélope Leprévost se classe troisième avec Nice Stephanie. Déception en revanche pour Simon Delestre (8 pts avec Quaprice bois Margot) et Patrice Delaveau (9 pts avec Lacrimoso HDC) qui terminent respectivement  21ème  et 25ème .

Auteurs de barrages à quatre et huit points, Joe Clee et Bertram Allen ont dû se contenter des quatrième et cinquième places de l’épreuve.

Photo : Kevin Staut et Silvana Gucci Masters de Paris

Publicités

Publié le 23 mars 2014, dans Actualités, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :