Quito de Baussy fête ses 32 ans

Fontainebleau 106Quito de Baussy, l’étalon star d’Éric Navet souffle ce mercredi ses 32 bougies. Après avoir eu une très belle carrière de compétiteur puis de reproducteur, il goûte une retraite heureuse en Normandie chez la sœur de son ancien cavalier.

Quito de Baussy et Eric Navet c’est un couple mythique du jumping mondial, la rencontre de deux être exceptionnels. Un étalon au grand cœur, le fils de Jalisco B le plus titré au monde et un cavalier hors-normes, Éric Navet qui a porté l’art du saut d’obstacles à son sommet entre précision de l’équitation allemande et la légèreté de l’équitation américaine.

En 1990, à l’occasion des premiers Jeux Equestres Mondiaux qui se déroulaient à Stockholm en Suède, le couple français réalisait l’exploit d’être double champion du monde par équipe et en individuel. Une performance jamais rééditée depuis.

Quito, c’est un pur produit d’Éric Navet puisque débourré et mis à l’obstacle par celui-ci. Leur victoire à Stockholm est une surprise car le cheval n’a alors que huit ans.  Porté en triomphe à sa sortie du stadium par Patrick Caron, l’entraineur national, et Pierre Durand, Éric Navet fidèle à lui-même leur rendait hommage « Ma présence à Stockholm, dit-il, c’est Pierre Durand qui en est à l’origine. A Franconville, il m’avait incité à accepter la proposition de Patrick en m’expliquant que certes Quito était encore jeune, mais que je maîtrisais déjà beaucoup de problèmes techniques, ça m’a donné confiance »

En 2013, à l’âge de 54 ans après avoir tout gagné ou presque (Quintuple champion de France, champion d’Europe, triple champion du monde, médaillé de bronze olympique…) Éric Navet a fait le choix de partir aux USA entraîner le jeune cavalier californien Karl Cook dans la perspective des JO de 2016. Parallèlement au coaching, le cavalier français surnommé « Dieu » par ses admirateurs continue la compétition avec l’objectif affiché de revenir au plus haut niveau international en trouvant outre-Atlantique les investisseurs qui lui ont fait défaut en France.

Publicités

Publié le 19 mars 2014, dans Actualités, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :