Archives du blog

La photo de l’année 2014

GP Airbus 131

Nicola Philippaerts et Forever D Arco Ter Linden. Jumping de Chantilly (étape du Global Champions Tour)

On pourrait croire qu’il est difficile d’arrêter son choix sur LA photo de l’année qui vient de s’écouler. Et bien non. ce cliché tout simple d’une rencontre inattendue et improbable entre un simple gosse venu voir des chevaux et, comme je l’avais légendé en son temps, un « cavalier sympa » semblait s’imposer. Sans doute parce qu’à sa façon il représente ce qui fait la force et tout l’intérêt de l’équitation : un lien magique et irrésistible entre l’être humain et l’animal. Alors, quand il est rendu possible par un cavalier aussi talentueux  qu’accessible que Nicola Phillipaerts, c’est un bref instant magique, aussi simple que pur, dans un milieu sans doute trop travaillé par les forces de l’argent et dieu sait si le Global Champions Tour peut, sur le papier incarner cette dérive . C’est sans doute là, la force des organisateurs du Jumping de Chantilly, c’est de ne jamais perdre de l’esprit qu’un sport aussi beau que le jumping n’a aucun avenir sans spectateurs et sans amoureux des chevaux, aussi désargentés soient-ils. Quant au cheval qui prend si bien la pose donnant l’impression de retenir son souffle de peur de balayer d’un souffle  son aficionados, il s’agit de Forever D Arco Ter Linden.

Nicola Philippaerts s’impose à Göteborg, Simon Delestre privé de finale à Lyon

Bordeaux GP 007La 10ème et dernière manche qualificative pour la finale de la Coupe du monde de saut d’obstacles d’équitation s’est courue ce dimanche à Göteborg en Suède. A 20 ans, le Belge Nicola Philippaerts (Donatella), fils de Ludo, s’est imposé à l’issue d’un barrage à dix. Il bat d’un cheveu (2/100éme de seconde) Marcus Ehning (Plot Blue). Maikel van der Vleuten (Sapphire) se classe troisième.

Simon Delestre (Ryan des Hayettes) , vingtième, n’a marqué aucun point et termine 22ème au classement final de la Ligue Ouest-Européenne dont seuls les18 premiers sont qualifiés pour la finale de Lyon qui se déroulera du 17 au 21 avril prochain. Une petite faute sur le dernier obstacle a anéanti tous les espoirs du clan français alors que le couple bouclait un très beau tour.

« J’ai du mal à expliquer cette faute. D’autant plus que c’est un cheval hyper respectueux et qui n’a pas de problème sur les verticaux. C’est dommage car le cheval a vraiment été phénoménal tout le week-end. C’était son premier Grand Prix Coupe du monde à seulement 9 ans et il a tout survolé. C’est très prometteur» a commenté le Lorrain au micro d’Equidia.

Autres Français présents Kevin Staut (Oh d’Eole) termine 14ème avec une faute. Score plus lourd en revanche pour Olivier Robert (Raia d’Helby) qui manque encore d’expérience à ce niveau et qui avec quatre barres se classe à la 33ème place.

Tous les résultats ici.

Cliquer sur la photo pour l’agrandir