Archives du blog

Luger Beerbaum blessé dans le Grand Prix de Malines

aLG

Ludger Beerbaum

Mauvais fin d’année pour Ludger Beerbaum. Le Kaiser s’est blessé dans le Grand Prix de Malines (Belgique) samedi 30 décembre en fin d’après-midi (cf vidéo). Alors qu’il venait de terminer son tour, pénalisé de 8 points dont 4 sur le dernier, son cheval, Chacon, lui a pris la main pour sauter le vertical numéro 5. Une incompréhension qui coûte cher au Maître allemand qui en voulant retenir Chacon a pris un fort temps de retard dans le saut qui s’est achevé par une lourde chute du cavalier au pied d’un chandelier.

Pas vraiment du genre douillet, le champion allemand ne s’est pas relevé. Il s’est assis au bout de quelques instants, le visage marqué par la douleur en tenant son épaule gauche. Avec sang froid en en tentant de maîtriser sa respiration Ludger Beerbaum s’est entretenu avec les secouristes et on a vite compris qu’il y avait un problème. Le blessé a finalement été évacué, assis sur une civière avec Christian Alhmann à ses côtés, venu réconforter son compatriote. D’un petit geste de la main , Ludger Beerbaum n’a pas manqué de saluer le public. La grande classe puisqu’on apprenait un peu plus tard dans la soirée que le cavalier allemand avait été opéré d’une fracture ouverte à l’épaule.

Sydney Une Prince fait sa Maline(s)

Roger Yves Bost et Sydney Une Princes (archives). Cliquer pour agrandir.

Roger Yves Bost et Sydney Une Princes (archives). Cliquer pour agrandir.

Du grand Roger-Yves Bost. Le champion olympique termine 2016 de la plus belle des façons en faisant retentir la Marseillaise comme clap de fin de l’ultime Grand Prix Coupe du Monde de l’année qui se disputait vendredi après-midi à Malines (Mechelen en Flamand). Une performance réalisée avec Sydney Une Prince, sa monture de Rio. Le Barbizonnais, dernier à s’élancer, se révèle le meilleur des 12 barragistes. Il prive de la joie de la victoire Jos Verlooy (Caracas), local de l’étape, qui pensait bien être irrattrapable. Un terme qui ne doit pas exister dans le vocabulaire de Bosty qui s’offre le luxe d’améliorer le temps du jeune Belge de 85 centièmes. Inconnu en France, Holger Wulschner (BSC Skipper),  monte sur la troisième marche du podium après avoir remporté la grosse épreuve de la veille. Il faudra garder cet Allemand à l’oeil.

Moins de succès en revanche du côté des autres Tricolores. Kevin Saut était parti pour (très) bien faire au barrage mais une incompréhension sur un oxer avec Ayade de Septon HDC a fait mordre la poussière au leader au classement général de la Ligue Ouest Européenne. Surpris dans le parcours, Vagabond de la Pomme est l’auteur d’une inhabituel refus qui prive Pénélope Leprevost de barrage. Simon Delestre de son côté, sur son fidèle Qlassic Bois Margot, est pénalisé de 4 points sur le triple alors que Mathieu Billot, plus à la peine avec Radja des Fontaines, sort de piste avec 13 points au compteur.

Le classement intégral ici.