Archives du blog

Sydney Une Prince fait sa Maline(s)

Roger Yves Bost et Sydney Une Princes (archives). Cliquer pour agrandir.

Roger Yves Bost et Sydney Une Princes (archives). Cliquer pour agrandir.

Du grand Roger-Yves Bost. Le champion olympique termine 2016 de la plus belle des façons en faisant retentir la Marseillaise comme clap de fin de l’ultime Grand Prix Coupe du Monde de l’année qui se disputait vendredi après-midi à Malines (Mechelen en Flamand). Une performance réalisée avec Sydney Une Prince, sa monture de Rio. Le Barbizonnais, dernier à s’élancer, se révèle le meilleur des 12 barragistes. Il prive de la joie de la victoire Jos Verlooy (Caracas), local de l’étape, qui pensait bien être irrattrapable. Un terme qui ne doit pas exister dans le vocabulaire de Bosty qui s’offre le luxe d’améliorer le temps du jeune Belge de 85 centièmes. Inconnu en France, Holger Wulschner (BSC Skipper),  monte sur la troisième marche du podium après avoir remporté la grosse épreuve de la veille. Il faudra garder cet Allemand à l’oeil.

Moins de succès en revanche du côté des autres Tricolores. Kevin Saut était parti pour (très) bien faire au barrage mais une incompréhension sur un oxer avec Ayade de Septon HDC a fait mordre la poussière au leader au classement général de la Ligue Ouest Européenne. Surpris dans le parcours, Vagabond de la Pomme est l’auteur d’une inhabituel refus qui prive Pénélope Leprevost de barrage. Simon Delestre de son côté, sur son fidèle Qlassic Bois Margot, est pénalisé de 4 points sur le triple alors que Mathieu Billot, plus à la peine avec Radja des Fontaines, sort de piste avec 13 points au compteur.

Le classement intégral ici.

CHI de Genève : Bosty annonce la couleur

BarcaD215apm2 053

Roger-Yves Bost

Roger-Yves Bost a frappé. Le cavalier du Haras des Brulys a braqué la banque jeudi soir, en remportant le Grand Prix Crédit Suisse sur Sydney Une Prince, une épreuve à 1m55 qualificative pour le GP de dimanche (1m60) et très disputée. Le Français s’est révélé le plus rapide des 16 qualifiés pour le barrage. Il devance notamment Abdelkebir Ouaddar (Quickly de Kreisker) et Eric Lamaze (Fine Lady 5).

Dans un style plus épuré que d’habitude, Bosty a plié l’épreuve de belle manière, sans acrobatie, devant trois autres Tricolores également au barrage : Patrice Delaveau (Ornella Mail HDC), Kevin Staut (For Joy) et Simon Delestre (Qlassic Bois Margot) respectivement 6ème, 9ème et 12ème.

A noter, la belle 4ème place de Ben Maher. Après un long passage à vide, l’ex numéro 1 mondial s’est révélé très convaincant sur une Diva II particulièrement démonstrative. A l’inverse, Emanuele Gaudiano ne semble pas avoir résolu l’appréhension de Casper sur les verticaux de palanques. Victime d’une incompréhension la semaine dernière à Paris dans le GP des Longines Masters de Paris, l’Italien s’est retrouvé éliminé du GP Crédit Suisse à l’issue de deux refus là encore sur des palanques.

Le classement intégral ici.