Disparition brutale de Flora de Mariposa

JEM1A 236
Flora de Mariposa / Pénélope Leprevost

Le temps est assassin. Pour les chevaux aussi, même quand ils sont exceptionnels. Le panthéon des cracks accueillie ainsi en cette fin juillet, avec Flora de Mariposa une nouvelle pensionnaire.

La nouvelle, totalement inattendue, est tombée jeudi soir en fin d’après-midi sur les réseaux sociaux. Le Haras de Clarbec et ses propriétaires, la famille Mégret, tenaient à partager leur tristesse. Des chevaux de cette qualité récompensés par l’or olympique ne se rencontrent pas tous les jours au coin d’une carrière. Ils marquent une vie. Celle des propriétaires et des soignants mais surtout celle du cavalier avec laquelle ils se construisent un palmarès.  Avec sa partenaire Pénélope Leprevost, Flora de Mariposa aura constitué un couple mythique, adulé du grand public, entré dans l’histoire du sport par une victoire par équipe aux Jeux Olympiques de Rio en 2016 à l’issue d’un séjour brésilien mouvementé, plein de rebondissements.

Retirée de la compétition à la suite de blessures en 2018, Flora avait entamé sa deuxième carrière très attendue, celle de reproductrice. Sa production se limitera hélas à Iléna et Magriet de Mariposa.

Une réflexion sur “Disparition brutale de Flora de Mariposa

  • 3 août 2020 à 17h20
    Permalien

    Elle laisse un fils étalon : poker de mariposa très prisé des éleveurs belges. Cette saison elle était pleine de Eletrick blue. Je ne le connais pas. Sais-t’on si son poulain est vivant ? Est-ce que quelqu’un connait les origines de cet étalon ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.