Göteborg : la vie commence à 60 ans pour Geir Gulliksen

49574646921_7f7996177d_c
Geir Gulliksen et Vdl Groep Quatro © FEI /Satu Pirinen

Il n’est jamais trop tard. A 60 ans, Geir Gulliksen (VDL Groep Quatro) a remporté sa première étape Coupe du monde. C’était ce week-end, chez lui, à Göteborg. Le Norvégien a devancé le Suisse Bryan Balsinger (Twentytwo des Biches)  alors que Kevin Staut (For Joy van’t Zorgvliet*HDC) s’est offert une belle 3ème place.

2020 année Gulliksen ? Allez savoir. Cet habitué des CSI 5* avait déjà créé la surprise en se qualifiant pour le barrage lors de l’étape Coupe du monde de Bordeaux il y a peu. Une surprise en effet. Car si ce jeune sexagénaire écume le circuit depuis 40 ans, il n’est pas un habitué des places d’honneur. La protection dorsale qu’il arbore, aux allures de carapaces de tortue, l’ont sans doute rendu plus célèbre que ses classements. Clin d’œil de l’histoire, alors qu’il ne l’avait pas endossée à la remise des prix, sa monture une peu effrayée lui a fait mordre la poussière en raison d’un écart. Après un silence de mort, lié à l’absence de réaction au sol de Gulliksen, celui-ci s’est soudainement relevé au plus grand soulagement foule de la Scandinavium Arena… et des organisateurs.

« En vieillissant, je pensais que ça n’arriverait jamais » a déclaré Gulliksen en conférence de presse à propos de sa victoire inattendue avant d’ajouter avec franchise, « c‘est sans aucun doute le point culminant de ma carrière ». Connaître ses limites est important mais Geir Gulliksen a surtout démontrer sa capacité à les repousser et rappelé une évidence : « l’âge c’est avant tout dans la tête ».

Le classement complet, ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.