Le saut d’obstacles britannique s’apprête à tourner la page Rob Hoekstra

jem1B 006

Rob Hoekstra en discussion avec Scott Brash sur une reconnaissance lors des JEM

Une page se tourne pour le saut d’obstacles britannique. Rob Hoekstra actuel entraîneur et sélectionneur national cessera ses fonctions à la fin de l’année 2014 avec un bilan en demi-teinte. Son départ pourrait marquer la fermeture d’une parenthèse dorée pour l’équitation britannique. Sous sa direction l’Union Jack a retrouvé des couleurs avec notamment une moisson de titres prestigieux (Jeux Olympiques, championnats d’Europe) mais aussi connu des Jeux Mondiaux de Normandie calamiteux.

D’origine néerlandaise, Rob Hoekstra a pris la nationalité britannique en 1987, date à partir de laquelle il participe sous les couleurs de son pays d’adoption comme compétiteur dans sept Coupe des Nations. Cavalier émérite, il remporte de nombreuses victoires en compétitions internationales et Grand Prix dont le derby d’Hickstead Derby en 1999 (sur Lionel II).

En 2010, il est appelé pour prendre la direction de l’équipe de saut d’obstacles de Grande-Bretagne, en remplacement de Derek Ricketts limogé après la relégation de la Grande-Bretagne de la superleague de la coupe des nations. La sanction est sévère mais le pays ne peut se permettre de passer à côté des JO de Londres en 2012.

L’électrochoc fonctionne. Aux championnats d’Europe de 2011 Nick Seklton est 3ème en individuel et la Grande-Bretagne remporte la médaille de bronze par équipe. La trajectoire est ascendante. Un an plus tard, à domicile, l’équipe nationale est récompensée d’une victoire olympique attendue depuis 60 ans. Dans l’année qui suit, 2013, lors des championnats d’Europe d’Herning, l’équipe, toujours elle, monte sur la première marche du podium alors qu’en individuel Ben Maher et Scott Brash terminent respectivement 2ème et 3ème.

Cette moisson exceptionnelle, à laquelle il convient d’ajouter la place de numéro 1 mondial occupée par Scott Brash depuis presque une année complète, est toutefois entachée par la déconvenue des derniers Jeux Equestres Mondiaux. Le départ de Rob Hoekstra intervient à la suite de vives critiques sur la gestion de la préparation des JEM et la performance décevante de l’équipe considérée comme la pire jamais enregistrée par une équipe britannique à un championnat du monde. Ces Jeux blancs ont surtout pour conséquence le fait qu’à ce jour la Grande-Bretagne n’est toujours pas assurée de sa qualification pour les prochains Jeux olympiques qui devra impérativement être décrochée à l’occasion des Championnats d’Europe de 2015.

Pour autant, Rob Hoekstra avait clairement annoncé de son côté son souhait de quitter ses fonctions après les JO de Londres pour relever de nouveaux défis. La prolongation de ses fonctions une deuxième année après les excellents résultats des championnats d’Europe aura sans doute été une erreur classique dans le sport, courir la compétition de trop et trop faire confiance en sa bonne étoile.

Un cycle s’achève pour l’équitation Britannique, un nouveau s’ouvre avec les JO de Rio en 2016 pour horizon. Si on ne sait pas encore quelles seront les futurs responsabilités de Rob Hoekstra, on peut d’ores et déjà souligné ses formidables qualités de meneurs d’hommes qui ont non seulement permis de réveiller le vieux lion Britannique mais aussi de faire émerger une nouvelle génération de compétiteurs outre-manche.

A la suite de d’annonce de sa décision de mettre fin à ses fonctions au 1er janvier 2015, de nombreux cavaliers ont tenu à saluer le travail accompli, à l’image de l’ex numéro 1 mondial  Ben Maher comme le rapporte le site Eqnews.fr: “C’est dommage pour l’équipe, il a vraiment fait un super boulot ces dernières années. Nous avons remporté beaucoup de succès avec lui mais chaque chose a une fin. Je suis sûr que son remplaçant fera au mieux (non connu à ce jour ndlr). Je pense qu’il a très bien travaillé, nous avons de bons cavaliers et de bons chevaux. Il a été assez chanceux d’être à la tête de l’équipe lors des Jeux Olympiques que nous avons remporté à domicile. Il a réellement fait évoluer le sport dans notre pays et a toujours tenu à ce que l’équipe fasse bien. Il a également permis l’ouverture du sport à de plus jeunes talents ».

Publicités

Publié le 12 novembre 2014, dans A suivre, Actualités, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :