Coup de Zirocco sur Oslo ou l’été indien de Jur Vrieling

Photo: Roger Svalsroed/FEI

Toujours lui. A 45 ans, Jur Vrieling connait une saison sportive que beaucoup de ses pairs n’oseraient même pas espérer. Champion du monde par équipe à Caen, tout frais vainqueur, toujours par équipe, de la Finale de la Coupe des Nations à Barcelone, le Néerlandais complète cette remarquable série par une victoire ce week-end à Oslo, dans le premier Grand Prix de la Ligue d’Europe de l’Ouest de la Coupe du monde.

Le plus remarquable est assurément que cette victoire n’a pas été acquise avec son fidèle VDL Bubalu appelé à quitter progressivement les terrains pour une heureuse retraite mais, avec VDL Zirocco Blue dont le nom est doublement trompeur… puisqu’il s’agit d’un cheval gris et Français (SF), né dans la Manche chez Fabrice Paris, sous le nom de Quamikase des Forêts.

A l’issue de la compétition, Jur Vrieling, était manifestement très fier de Zirocco, son étalon de 10 ans fils du légendaire Mister Blue, qui signe sa première participation à une étape coupe du monde par une victoire. La relève de Bubalu est assurée ! Lucide, le Hollandais a néanmoins fait remarquer que les résultats se sont joués dans un mouchoir : « Hier, j’ai perdu le Grand Prix, remporté par Michael Whitaker pour deux centièmes de seconde, mais aujourd’hui j’ai battu Marco pour sept centièmes, c’est le sport! « .

Plus que la douceur des vents du sud, Zirocco avait jusqu’à présent la réputation d’un cheval parfois violent, assez doué pour débarquer son cavalier. « Il est parfois méchant, c’est ce qui le rend si spécial » a lâché avec un large sourire Jur Vrieling. On le comprend tant la qualité de l’étalon est à la hauteur de son caractère.

Trois Français étaient engagés dans l’épreuve. Kevin Staut, seul à se retrouver au barrage sur Rêveur de Hurtebise HDC prend la sixième place. Pénélope Leprévost pénalisée préalablement de quatre points Vagabond de la Pomme, accroche la 12e place. Pour sa première participation à une étape coupe du monde (et à un CSI5*), Alexandre Fontanelle enfin,  sur un cheval qui manque d’expérience en indoor (Prime Time des Vagues) sort de piste avec 20 points au compteur. « Je suis déçu du score qui est quand même lourd. Le parcours était assez haut et technique. C’était pour moi mon premier Grand Prix 5* et c’est vraiment un autre sport, rien a voir avec un 4*  » a confié avec franchise le jeune cavalier à Marianne Simon du blog Mise en selle.

Le classement intégral ici

Publicités

Publié le 20 octobre 2014, dans Coupe du Monde, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :