FEI WC de Lyon : au soir du premier jour, tout reste à faire

day1 585Un bon parcours plutôt fait en barème A qu’en chasse et pas trop de sans faute (14), tels étaient les principaux enseignements tirés par les cavaliers à l’issue de la première épreuve de vendredi soir à Lyon. Satisfecit général à l’égard du chef de piste Allemand, Frank Rothenberger (photo). Celui-ci  ne promet pas de surprise pour la suite mais simplement du plus haut, plus large et plus technique.

Car le suspense reste entier. Si l’épreuve de vitesse a joué son rôle, effectuer un premier tri, on peut considérer que le vainqueur de lundi soir se situe dans les vingt premiers du classement.

Le classement provisoire justement. Pius Schwizer très carnassier en a pris la tête sur Quidam du Vivier, un cheval qu’il connaît depuis longtemps mais qu’il ne monte que depuis …4 mois ! Pour la suite le Suisse a indiqué qu’il s’appuiera sur son fidèle Toulago. Même stratégie pour Ludger Beerbaum arrivé troisième sur Chaman. Radieux à en faire plaisir, l’Allemand a confirmé ce qu’il avait précédemment déclaré. A savoir que Chaman est un bon cheval pour gagner une bataille mais pas la guerre. Le repêché de dernière minute continuera donc la compétition avec Chiara.

Stratégie différente en revanche pour Patrice Delaveau, beau deuxième de l’épreuve. Le Normand fera tout le concours sur Lacrimoso HDC. « Le cheval est assez dur pour tenir les quatre ou cinq parcours d’une finale. A cette vitesse, j’ai peut-être un peu poussé le moteur, on verra. Mais il a été fantastique ce soir. Après la déception vécue par Simon Delestre (19ème) et Kevin Staut (17ème), je me devais également de faire une bonne performance pour remonter le moral de tout le monde et je vous promets que demain, vous allez entendre parler d’eux.» Le tricolore a également justifié son choix par un programme sportif à suivre  très chargé avec notamment dans la foulée le Global d’Anvers puis la semaine d’après, celui de Madrid.

Du côté de la délégation américaine venue en force avec onze représentants, c’est la vieille garde qui a sauvé les meubles. Avec Beezie Madden, tenante du titre 12ème, Leslie Burr-Howard 14ème et McLain Ward 15ème.

Déception en revanche pour les jeunes et notamment Lucy Davis et son fantastique Barron dont on attendait beaucoup mieux. Le courant ne passait manifestement pas dans le couple vendredi soir sur la très grande piste d’Eurexpo. A défaut de pouvoir prétendre à une belle place, la jeune Américaine devrait avoir à cœur de prendre le temps de remettre les choses en ordre.

Suite de la compétition ce samedi soir pour l’Acte II. A suivre sur Équidia en direct à 20h.

Pour les résultats complets, cliquez ici

 

Photo : Frank Rothenberger

Publicités

Publié le 19 avril 2014, dans Actualités, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :