Archives du blog

Sergio Alvarez Moya remporte l’étape Cannoise du LGCT

Moya

Sergio Alvarez Moya et Arrayan (archives). Cliquer pour agrandir.

Ce n’est pas une palme d’or mais ça y ressemble. L’Espagnol Sergio Alvarez Moya, associé à Arrayan a remporté samedi soir le Grand Prix du Longines Global Champions Tour de Cannes. Une victoire serrée en raison de la belle performance de Simon Delestre sur un Hermès Ryan retrouvé qui voit la victoire lui échapper pour une poignée de centièmes.

Aux petits soins. Marine, la groom de Simon Delestre veille précieusement sur Hermès Ryan des Hayettes. Crédit photo Stefano Grosso/LGCT

L’imperturbable Daniel Deusser complète le podium à la troisième place sur SX Hidalgo v. A retenir également la belle prestation de Roger-Yves Bost qui après avoir décroché sa qualification sur Pégase du Murier se qualifie au barrage avec Sydney Une Prince et se classe finalement 6ème (sur 10 barragistes) en raison d’un 4 points.

Le classement intégral du GP, ici.

Repos forcé pour Sergio Alvarez-Moya

Sergio Alvarez-Moya et Carlo 273

Sergio Alvarez-Moya et Carlo 273

L’équitation est un sport dangereux, même lorsqu’on est 23ème au classement mondial. Sergio Alvarez-Moya, bien contre son gré vient d’allonger la longue liste des cavaliers de saut d’obstacles de haut-niveau victimes d’une fracture.

Après la clavicule de Bertram Allen fin août, c’est au numéro 1 espagnol de faire l’actualité de la rubrique « Infirmerie ». A 30 ans, ce pilier de l’équipe nationale ibérique, champion d’Europe Juniors à l’âge de 16 ans, a fait une mauvaise chute alors qu’il travaillait ses chevaux dans ses installations à Madrid. Une fracture du coude a été diagnostiquée. Si tout va bien, d’ici un mois, le madrilène devrait être redevenu opérationnel.