Archives du blog

Pius Schwizer conjugue le Future au présent

Pius

Après une mauvaise année 2015, Pius Schwizer signe son retour vers le futur. En 2014, il avait déjà remporté le GP de Zurich. C’était alors associé à Toulago, un cheval avec lequel il a beaucoup gagné.

Pius Schwizer a remporté ce dimanche le Grand Prix coupe du monde de Zurich avec PSG Future (ex monture de tête de Martin Fuchs) devant Denis Lynch sur son puissant All Star 5. Edwina Alexander monte sur la troisième place du podium avec Caretina de Joter une jument montée jusqu’en 2015 par …Pius Schwizer.

Les chevaux tournent mais les grands pilotes restent. Le Suisse, actuellement au 32ème rang de la ranking list l’a une nouvelle fois démontré. Ce n’est pas Michael Whitaker qui dira le contraire. Le vieux renard britannique sur son fidèle Viking a raccroché les wagons en prenant la 4ème place. Pour autant, si l’expérience a parlé, la jeunesse n’a pas démérité. Notamment Niklas Krieg qui en signant une très belle cinquième place a confirmé sur sa jument Carella son statut de révélation de ce début d’année après sa victoire à Leipzig, à seulement 18 ans.

Privés de barrage, les Français sont passés à côté de cette manche Coupe du Monde. Devant leur public, à Bordeaux, ils auront à cœur de rectifier le tir. C’est tout le mal qu’on leur souhaite.

Le classement complet ici.

FEI Longines World Cup™ Qualifier Zurich 31/1/16

Pius Schwizer en route vers la victoire à Zurich sur PSG Future. Crédit photo : FEI/Tomas Holcbecher

 

CSI de Zurich : qui pour succéder à Pius Schwizer ?

day1 498

Pius Schwizer et Toulago (Finales Coupe du Monde de Lyon) Cliquer pour agrandir.

Il y a un an Pius Schwizer, dans son jardin, remportait le Grand Prix Coupe du Monde du CSI5* de Zurich sur Toulago. L’étape de la Coupe du monde de Zurich, la dixième de la saison, est l’une des dernières (avec Bordeaux et Göteborg) pour espérer se qualifier pour la finale de la Coupe du monde de Las Vegas, en avril. Autant dire que les points seront chers. Les diables rouges Suisses, devant leur public, auront à cœur de briller, à commencer par Pius Schwizer qui fera tout pour se succéder à lui-même. Côté émotions, on suivra avec attention  les parcours de Jessica Kürten, qui après avoir porté les couleurs de l’Irlande au plus haut-niveau a annoncé l’arrêt de sa carrière à l’issue du concours de Zurich.

Pius Schwizer, le magicien Suisse

Bordeaux W 400On connaissait Nelson Pessoa, le sorcier Brésilien. Il faudra désormais parler de Pius Schwizer comme le magicien Suisse. Le cavalier de la Confédération a suscité l’admiration à Göteborg en classant à la 8ème place du GP (le plus rapide des 4 points), Quidam du Vivier, un SF de 10 ans (par Socrate de Chivre) arrivé dans ses écuries depuis moins de deux mois … et passé pour sa deuxième sortie  de CSI 3* à 5*.

Pius n’en est pas à con coup d’essai. En août 2012 Le Lucernois habitué du Top 10 s’était fait retirer par son propriétaire la fameuse Carlina ce qui ne l’avait pas empêché de se maintenir au plus haut-niveau.

En mai 2013 ses meilleurs chevaux (Verdi et Powerplay) étaient vendus respectivement à Tiffany Foster et Eric Lamaze. « La proposition des Canadiens était très bonne, mes sponsors et moi sommes contents. Je dois regarder vers l’avant, j’ai à nouveau de jeunes chevaux dans lesquels je fonde beaucoup d’espoirs et avec qui je veux construire l’avenir« , expliquait alors Pius Schwizer.

Et ce n’était pas de la langue de bois. En janvier 2014, il s’adjugeait le Grand Prix 5 étoiles de Zurich sur Toulago, seulement âgé de neuf ans. Un exploit réédité un mois plus tard à Bordeaux où le couple se classait 3ème du GP Coupe du Monde.