Global Champions Tour

On se lève tous pour Jeanne Sadran

Le bonheur est dans les bulles. C’est naturellement au champagne que Jeanne Sadran a fêté sa victoire devant Kent Farrington et Johan-Sebastian Gulliksen. Photo: Longines Global Champions Tour

La Toulousaine Jeanne Sadran a enflammé samedi la Plaine des Jeux de Bagatelle en remportant le Grand Prix 5* du Longines Paris Eiffel Jumping.

Le week-end dernier était celui des vestes bleues. Le lendemain d’une victoire historique de la France en Coupe des nations à Rotterdam, la jeune génération, via Jeanne Sadran (22 ans) a fait parler la poudre dans l’étape parisienne du Global Champions Tour, véritable circuit parallèle 5* réservé aux cavaliers fortunés.

Comme pour ses aînés aux Pays-Bas, on retiendra la joie et l’émotion communicatives de la cavalière de Dexter de Kerglenn. La laborieuse et appliquée Jeanne Sadran voit ses efforts récompensés avec notamment un premier podium en GP 5* cet hiver à Bordeaux, suivi donc d’une première victoire ce week-end en GP 5*.

Il conviendra de continuer à suivre cette jeune femme sur les sentiers de la gloire dont l’humilité et la simplicité restent intactes, malgré une courbe de progression éloquente depuis ses débuts en compétition. C’était à poney en 2010, sur une touffe de poils nommée Héritage Harcourt.

Le classement complet, ici.

Emotions partagées. Pour une première, c’est une belle première. Jeanne Sadran rentre dans le club très fermé des vainqueurs de GP 5*. Photo: Longines Global Champions Tour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *