JM Bonneau nouveau coach privé du Haras des Coudrettes : un pari risqué

BarcaD215apm2 043

Jean-Maurice Bonneau

Une nouvelle fois, Jean-Maurice Bonneau vient de démontrer sa belle capacité de rebond. Remercié hier par une Confédération Equestre Brésilienne exsangue financièrement,  JMB avait préparé en amont une solution de repli au Haras des Coudrettes avec lequel il a toujours travaillé en étroite collaboration. Le coach Vendéen assurera un suivi technique personnalisé de Patrice Delaveau et Kevin Staut, les deux cavaliers vedettes de la maison. Du sur-mesure donc, à quelques mois des Jeux Olympiques de Rio.

Le Haras des Coudrettes et Jean-Maurice Bonneau ont souhaité déminer par anticipation toute crispation possible avec Philippe Guerdat. « Toute l’équipe travaillera étroitement sous l’autorité et le contrôle du sélectionneur national Philippe Guerdat » précise le communiqué du HDC.

Jean-Maurice Bonneau dans les colonnes de Grand-Prix Replay.com est largement revenu sur ce point délicat : « Il faut que les choses soient bien claires : je ne suis pas là pour interférer dans le travail de Philippe Guerdat pour l’équipe de France. J’entraînerai Kevin et Patrice tout en me mettant au service de Philippe Guerdat. D’ailleurs, quand le projet s’est mis en place, je l’ai immédiatement appelé. Il n’est absolument pas question de le gêner dans sa mission de sélectionneur ». Et d’insister en fin d’entretien : « je ne suis qu’un plus par rapport au système de Philippe Guerdat ».

Si on peut être naturellement content de voir l’expérience de Jean-Maurice Bonneau profiter à nouveau à des cavaliers français, en revanche, on peut s’interroger sur l’émergence de ces entraîneurs privés dans le paysage équestre français, tel le couple Monahan-Prudent pour Pénélope Leprevost.

Peut-il y avoir plusieurs coqs dans la même basse-cour en termes de coaching et donc d’indications techniques ? Que devient au final le poids de la parole du sélectionneur national devant les athlètes ? Les mois qui viennent apporteront les réponses. Le pari apparaît néanmoins risqué, comme un coin enfoncé dans la nécessaire unité et l’indispensable proximité entre le groupe France et le sélectionneur national.

Publicités

Publié le 6 novembre 2015, dans A suivre, Actualités, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :