Coupe des Nations : la France deuxième à Rotterdam

al

Lacrimoso 3 HDC sous la selle de Patrice Delaveau (archives) . Cliquer pour agrandir.

C’est une belle deuxième place qu’arrache l’équipe de France de jumping à Rotterdam juste derrière les Britanniques mais devant la Suède. Face à un plateau relevé, les Bleus ont fait mieux que résister, ils ont démontré de la solidité. Ils inscrivent au compteur suffisamment de points pour assurer leur présence à la grande finale, en septembre, à Barcelone.

Plus que jamais, Patrice Delaveau, s’affirme comme le pilier de l’équipe. Le vice-champion du monde signe sur un fantastique Lacrimoso HDC un double sans faute placé sous le sceau de la maîtrise et de la sérénité. Piqué au vif par une faute dans la première manche sur le numéro 2, Aymeric de Ponnat réalise une deuxième manche parfaite avec un Armitages Boy jamais aussi bondissant que lorsque son cavalier le met sous pression. Appliqué mais un peu plus laborieux, Jérôme Hurel sur Quartz rouge a rempli son contrat mais démontré aussi ses limites dès lors que le chrono est un peu serré. Pénalisé d’un point de dépassement de temps en première manche, le couple réitère dans la deuxième et sort de piste avec 6 points (4+2).

Reste le cas Bosty ou plutôt, Pégase du Murier auteur comme à Saint Gall d’une forte désobéissance. Le cheval saute merveilleusement, Bosty l’adore mais, à 12 ans, l’étalon a conservé du caractère ou plutôt une forte susceptibilité. Sa progression est spectaculaire mais peut-être un peu trop rapide à ce niveau de la compétition. Il faut laisser du temps au temps, suffisamment pour que la magie du sorcier Bosty fasse effet sur les vieux démons qui hante la tête de Pégase. On ne devrait pas revoir le fils d’Adelfos en Coupe des Nations cette saison. A charge pour le cavalier de Barbizon de se retourner vers d’autres montures de son piquet.

Tout le classement de l’épreuve ici.

Publicités

Publié le 19 juin 2015, dans Coupe des Nations, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Quels vieux démons ? Je ne connais pas trop ce cheval.

  2. Pégase a tendance à se braquer et à se bloquer sur des reprises un peu fortes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :