Le Qatar fait main basse sur Monaco

Crédit photo : Stefano Grasso/Longines Global Champions Tour

Crédit photo : Stefano Grasso/Longines Global Champions Tour

Le Qatari Bassem Hassan Mohammed a remporté samedi soir sur Victoria, le Grand Prix de l’étape Monégasque du Global Champions Tour. Plus qu’une victoire historique, c’est un succès hautement symbolique qui confirme la compétitivité des cavaliers de la péninsule arabique, construite à base de détermination et de pétrodollars.

La victoire d’une veste pourpre sur un GP 5* à 46 partants demeure une surprise dans la mesure où Bassem Hassan Mohammed ne pointe qu’à la 111ème place du classement mondial. Mais l’équitation heureusement ce sont parfois des podiums inattendus. C’est bien le cas de celui de Monaco sur cette micro piste de Port Hercule puisqu’il se complète de Rolf-Göran Bengtsson (2ème sur Casall Ask) et de Cameron Hanley (3ème avec Living The Dream). Meilleur Tricolore Kevin Staut et Oh d’Éole décrochent la 6ème place.

Le parcours du chef de piste Belge Luc Musette aura été sélectif puisqu’au terme de la première manche chargée de sélectionner  les dix-huits meilleurs cavaliers, dix seulement ont réalisé un parcours sans-faute. Ont ainsi été notamment privés de deuxième manche : Scott Brash pourtant victorieux du Grand Prix de Cannes il y a quinze jours, Ben Maher, numéro deux mondial derrière l’Écossais et, Bosty.

Crédit photo : Stefano Grasso/Longines Global Champions Tour

Crédit photo : Stefano Grasso/Longines Global Champions Tour

A l’issue de la deuxième manche seuls deux couples se sont retrouvés au barrage. Rolf-Göran Bengtsson, premier à s’élancer, avec Casall ASK aura sans doute commis l’erreur tactique de jouer la sécurité pour boucler un troisième sans-faute. « Je n’ai apparemment pas opté pour la bonne stratégie ! Je devais partir le premier et j’ai été trop prudent, je n’ai pas pris tous les risques » confiait par la suite le Suédois. Privé de la pression du chronomètre Bassem Hassan n’a pas tremblé pour réaliser un parcours sans pénalité plus rapide et inscrire son nom dans l’histoire sportive Qatari. « Je suis très content de gagner mon premier Grand Prix. Je tiens à féliciter le Qatar pour cette victoire, ainsi que la Fédération équestre Qatari, ma famille et notre grand-frère Jan Tops ! » a déclaré le vainqueur.

Une belle opération au final certes pour l’Emirat du golfe Persique mais également pour Jan Tops, Président du Longines Global Champions Tour, entraîneur et fournisseur de chevaux aux Qataris.

Ces dernières années, le Qatar a très massivement investi sur l’ensemble de la Côte d’Azur et dans la Principauté de Monaco avec dans les cartons, un projet d’extension du micro État sur la mer.

Le classement intégral ici

Publicités

Publié le 29 juin 2014, dans Longines Global Champions Tour, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :