CSI5* de Saint Tropez : Julien Epaillard fait retentir la Marseillaise pour la première journée

Image

Julie Epaillard / Cristallo A

Très attendu, le Athina Onassis Horse Show (AOHS) made in France a tenu toutes ses promesses pour cette première journée. Un ensoleillement comme seule la Riviera Française peut en offrir et une organisation irréprochable voilà ce qui restera dans la mémoire des participants. Sans oublier une très belle victoire de Julien Epaillard sur Cristallo A dans la grosse épreuve du jour (1m50) malgré une redoutable concurrence. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, Philippe Rozier se classe 3ème sur Chester juste derrière le sympathique Brésilien Marlon Modolo Zanotelli (AD Clouwni).

35 couples parmi les meilleurs du monde étaient au départ de cette épreuve barème A avec barrage esquissée par le chef de piste Belge Luc Musette.

Seuls 11 couples, dont 3 Français Philippe Rozier (Chester 140), Julien Epaillard (Cristallo A LM) et Patrice Delaveau  (Carinjo*HDC), sont parvenus à boucler leur parcours sans pénalités et se sont donc retrouvés au barrage.

Julien Epaillard (FRA) et Cristallo A LM, bouclent non seulement leur parcours sans faute mais font littéralement exploser le chrono en affichant 33.98s, reléguant Marlon Zanotelli (BRA) en selle sur Ad Clouwni a la deuxième place. Philippe Rozier (FRA) et Chester 140, accèdent à la 3e marche du podium quand Laura Kraut (USA) et Andretti prennent la 4e place.  Dernier français en lice, le champion du monde par équipe Patrice Delaveau, associé à Carinjo*HDC, terminent 5e avec 4 points en 34.60s. Le champion olympique par équipe et n°2 mondial, Ben Maher (GBR) et Wings Sublieme finissent 6ème. Seuls capables de battre Julien Epaillard, Marcus Ehning et Cornado NRW,ont presques réussis. Un peu trop gourmand sur le dernier obstacle, le couple mythiques est relégué à la 8ème place.

A l’issue de la compétition, Julien Epaillard confiait : « J’étais 5e à partir, ça m’a permis de voir quelques cavaliers passer. Je suis partit dans l’état d’esprit de tenter le maximum. J’avais vu avec Philippe (Rozier) qu’il y avait peut-être une possibilité de faire une foulée de moins sur le dernier. Cela m’a bien aidé, j’ai eu une bonne distance sur l’avant dernier bien en avançant, et dès la réception, je me suis lancé pour faire une foulée de moins. Je pense que j’ai gagné beaucoup de temps à ce moment-là.»

Tout le classement ici.

Publicités

Publié le 5 juin 2014, dans Actualités, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :