Archives du blog

Coupe des nations : la France s’offre une victoire d’anthologie à Saint-Gall

47987419711_ce0a2ac4f2_z

Copyright FEI/Richard Juilliart

La Coupe des nations de Saint-Gall qui s’est déroulée ce dimanche au coeur de la Suisse restera dans les mémoires. Une bataille de Titans à notamment opposé trois équipes. Les Helvètes privés de victoire à domicile depuis 1996, emmenés par Steve Guerdat. Les Italiens dont la figure de proue est Giulia Martinengo Marquet et la France représentée par Kevin Staut (Calevo 2), Pénélope Leprevost (Vancouver de Lanlore), Nicolas Delmotte (Urvoso du Roch) et Guillaume Foutrier (Valdocco des Caps). C’est à ce dernier qu’est revenue la lourde responsabilité de courir le barrage rendu nécessaire pour départager les trois nations. Et la main du Nordiste n’a pas tremblé. Il signe un barrage rapide et sans pénalité qui permet aux Tricolores de s’imposer. L’Italie rate la première marche pour une poignée de centièmes alors que la Suisse est reléguée à la troisième place en raison d’une faute de Bianca et Steve Guerdat.

Thierry Pomel peut être satisfait. Ses mousquetaires ont fait et bien fait. L’équipe alignée a révélé de vraies lignes de force. Nicolas Delmotte confirme son rôle de pilier de l’équipe de France. Il est l’auteur d’un double sans faute avec Urvoso du Roch, un hongre sérieux de 10 ans par Number One d’Iso. Même punition pour Pénélope Leprévost avec Vancouver de Lanlore. Le fils de Toulon a incontestablement passé un cap en alignant deux prestations sans pénalités. Le travail de l’amazone normande a payé. La prestation du couple a été très convaincante. Âme de l’équipe depuis de nombreuses années, Kevin Staut rassure toujours par sa présence et son expérience mais Calevo doit continuer à s’aguerrir à ce niveau. Le couple est pénalisé d’un double 4 points.

Reste la cas Guillaume Foutrier. Le cavalier de Mouchin de 42 ans crève l’écran avec son hongre de 10 ans, Valdocco des Caps. Insensible à une pression énorme Guillaume Foutrier a offert à la France une victoire superbe et porteuse de beaucoup d’espoirs. L’après-Guerdat semble soudainement moins sombre qu’envisagé un temps.

« Comme dans toutes les Coupes des Nations, il y avait beaucoup de pression, mais c’est une belle histoire, surtout quand ça se termine comme ça« , a résumé Kevin Staut qui n’a pas manqué de saluer les les qualités de son co-équipier, Guillaume Foutrier.

La suite dans 15 jours à Sopot (Pologne) pour une nouvelle Coupe des nations.

Le classement complet, ici.

 

Guillaume Foutrier accroche sa 4ème étoile dans le Hubside Jumping

fout

Guillaume Foutrier (archives)

Guillaume Foutrier est du genre discret mais efficace. Habitué désormais des grands rendez-vous, à 43 ans le vice-champion de France 2015 a gravi ce week-end une marche dans sa carrière (actuellement 83èmemondial) en s’adjugeant le Grand Prix 4* du Golfe de Saint-Tropez associé à son cheval de tête Valdocco des Caps. Le Français devance Piergiorgio Bucci (Deniro), 2ème, et son compatriote Marc Dilasser (Arioto), 3ème.

Passé par le Haras des Princes et après avoir longtemps travaillé avec Patrick Caron, Guillaume Foutrier désormais installé au Haras de Lannay près de Lille s’est fait remarquer du grand public en 2018 en décrochant une superbe septième place dans le très réputé Grand Prix Coupe du monde de Lyon. Un fait d’armes réalisé encore et toujours avec son fidèle Valdocco des Caps, un hongre bai de 10 ans par Number One d’Iso un Prince.

La victoire acquise ce week-end dans le sud par ce Nordiste égaré n’avait rien de touristique. La dotation de l’épreuve (150 000 €) avait de quoi aiguiser bien des appétits et chacun des 50 couples au départ de l’épreuve pouvait logiquement croire en ses chances. 7 seulement ont pu déjouer les pièges du chef de piste Uliano Vezzani et se qualifier pour le barrage. A ce petit jeu-là Guillaume Foutrier a su prendre les risques nécessaires pour signer un chrono rapide vierge de toute pénalité. Un barrage superbe, d’une grande maîtrise technique alliée à une monture trés bondissante, bref un peur plaisir pour les yeux.  Le Nordiste, à l’issue, pouvait se féliciter de son choix technique. « C’était la première fois que je remettais le hackamore. Il (Valdocco ndlr) a donc retrouvé toute sa liberté pour galoper et nous avons ainsi retrouvé une superbe qualité de saut ! » se réjouissait le vainqueur que l’on retrouvera avec plaisir prochainement au Touquet et à La Baule.

Le classement complet, ici.

 

 

 

 

CSI 4* La Corogne : Guillaume Foutrier remporte le Trophée Longines

CSI 4 Casas Novas 2018

Guillaume Foutrier et Tchin de la Tour à la remise des prix. Crédit : Oxersport.com

Journée faste pour les Tricolores à Casas Novas (Espagne). Le Trophée Longines (1,50m), dernière épreuve du samedi a été remporté par Guillaume Foutrier associé à Tchin de la Tour. Un Nordiste pouvant en cacher un autre, Alexis Deroubaix prend la deuxième place avec Timon d’Aure devant Eric van der Vleuten (Zigali PS). Alexandra Paillot et Lumina doivent se contenter de la 5ème place suivies de près par Julien Anquetin (Alonso N), 7ème.

Le classement intégral, ici.