Archives du blog

Masters de Paris : Eldorado pour Wathelet, enfer pour les autres

Eldorado van het Vijverhof sous la selle de Gregory Wathelet (archives)

Eldorado van het Vijverhof sous la selle de Gregory Wathelet (archives)

Exigeant, extrêmement sélectif, trop dur … les qualificatifs ne manquent pas pour décrire le Grand Prix des Longines Masters de Paris qui s’est déroulé dimanche après-midi à Villepinte. Sous la pression d’un exceptionnel plateau de cavaliers (45 partants), Uliano Vezzani, le chef de piste italien, a sans doute mis la barre un peu trop haut. Certes, l’objectif d’un barrage réduit à moins de 10 cavaliers a été tenu, mais à quel prix ?  Pour gagner, il fallait beaucoup de talent et un peu de chance. A ce jeu-là, Gregory Wathelet a été le meilleur. Le Belge associé à Eldorado van het Vijverhof s’impose devant le jeune Bertram Allen (Hector Van d’Abdijhoeve), et le très constant Daniel Deusser (Equita van’t Zorgvliet).

A domicile, les Français bien qu’auréolés de l’or olympique n’ont pas brillé. Seul Simon Delestre sur son Chesall toujours allergique au bois aura réussi à décrocher son billet pour le barrage. Face aux sept autres qualifiés le Lorrain a pris tous les risques mais une mauvaise distance à l’abord d’un oxer, aussitôt sanctionné par un refus, le relègue à la septième place.

On notera par toutefois la véritable performance réalisée par Maelle Martin sur Giovanni de la Pomme. Malgré son peu d’expérience à ce niveau, la jeune française sort de piste avec seulement 4 points au compteur. C’est plus que prometteur.

Le classement intégral ici.

La photo du jour : Gregory Wathelet – Eldorado van Het Vijverhof

B02T2814

Position de sécurité pour Grégory Wathelet sur Eldorado van Het Vijverhof à l’occasion du Derby de La Baule 2015. Le couple terminera à la 9ème place. Cliquer pour agrandir.