Equestrian le Mag, c’est fini.

Capture d_écran 2017-06-26 à 21.21.14

Off. Le dernier qui a quitté le plateau d’Equestrian le Mag hier soir, peut-être Kamel Boudra, a éteint les lumières. Et elles ne sont pas prêtes de se rallumer. Car il ne s’agit pas de la traditionnelle pause estivale de l’émission mais bien de son arrêt définitif. Incompréhensible.

Le teint inhabituellement pâle malgré le maquillage et un fond de tristesse dans un regard d’habitude pétillant de malice, le sympathique Kamel Boudra a dit adieu le 26 juin aux nombreux téléspectateurs d’Equidia qui avaient fait du lundi soir, au fil de six saisons d’existence, un rendez-vous incontournable. Sans une explication, la chaîne du cheval a décidé de mettre un terme au seul magazine des sports équestres de la télévision française. On aurait compris que le format évolue mais la décision prise ne fait pas de détails. C’est un arrêt pur et simple. Trop cher laisse-ton comprendre.

Capture d_écran 2017-06-26 à 21.09.51

Cette sortie par la petite porte suscite un pincement au cœur pour tous les passionnés de sports équestres. Car le bilan de l’émission est bon. Elle a largement contribué à dévoiler au grand public les coulisses de la compétition et permis de mieux connaître, et d’apprécier, nombre de cavaliers. Une véritable mission de service public qui devrait interpeller la Fédération Française d’Équitation (3ème fédération française en termes de licenciés), totalement absente du drame qui en coulisse est peut être en train de se jouer. Car au-delà d’Equestrian c’est tout le navire d’Equidia Life qui semble prendre l’eau.

La chaîne des sports équestres apparaît comme la danseuse de l’institution des courses qui fort logiquement, on ne peut pas lui jeter la pierre, s’interroge sur un poste important de dépenses (7 millions €) quand, dans le même temps, la FFE semble n’avoir pour seule obsession que le développement de son parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron.

Quelle situation paradoxale, pour ne pas dire quel gâchis, ce serait de voir disparaître, après Equestrian, Equidia Life pour un pays qui organise le plus de CSI 5* au monde, qui dispose d’un élevage ultra-performant et d’un incroyable gisement de cavaliers talentueux, à l’image des deux médailles d’or par équipe (en complet et CSO) ramenées des Jeux de Rio. Quel contresens cela constituerait au moment où le puissant Global Champions Tour mise sur la mondialisation à moyen terme de la diffusion tv de ses compétitions pour renforcer la rentabilité de son modèle économique.

Capture d_écran 2017-06-26 à 21.38.18

Bon vent à Kamel Boudra et à son équipe. On les regrette déjà.

Publicités

Publié le 27 juin 2017, dans Actualités, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :