Ces papys de l’équitation qui font de la résistance

canada

«Ma motivation provient de mon amour des chevaux et de ma passion pour le sport »  Ian Millar et Dixson (archives).

A 69 ans, Ian Millar devrait participer cet été à Rio à ses onzièmes jeux olympiques. Un record. Pilier de l’équipe Canadienne de saut d’obstacles, sa longévité et son rôle clé dans les grands moments, lui ont valu le surnom de Captain Canada.

A ce titre ses supporters réclament qu’il soit le porte-drapeau de la délégation canadienne lors du défilé des athlètes qui se déroulera dans le stade olympique Maracanã. Un page Facebook a même spécialement été créé dans ce sens. «Ma motivation provient de mon amour des chevaux et de ma passion pour le sport » confie ce grand champion lorsqu’on l’interroge sur son insatiable appétit de compétitions.

En dépit des apparences l’athlète canadien pourrait ne pas être le doyen des cavaliers lors des Jeux. Hiroshi Hoketsu à 74 ans est en passe de décrocher son ticket en dressage pour le Japon. Hiroshi était déjà l’athlète le plus âgé aux Jeux de Pékin (2008) et de Londres (2012). Loin d’être ridicule, il avait obtenu dans la capitale britannique la note de 68,739% dans le Grand Prix (vidéo ci-dessous).

Publicités

Publié le 20 janvier 2016, dans A suivre, Championnats d'Europe, Jeux Olympiques, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :