Niels Bruynseels en Maître à Bois-le-Duc

Niels Bruynseels. Crédit photo: Merrick Haydon (Revolution) /Rolex

Labellisé cette année étape du Grand Chelem Rolex, le Grand Prix du CSI 5* de Bois-le-Duc (Pays-Bas), est tombé ce dimanche dans l’escarcelle de Niels Bruynseels (34 ans). Dernier cavalier à s’élancer au barrage aux commandes de Gancia de Muze, le Belge a pris tous les risques pour coiffer sur le poteau Marcus Ehning (Cornado NRW) et Harrie Smolders (Emerald) respectivement 2ème et 3ème.

Seul Français au barrage, Patrice Delaveau (Aquila HDC) termine à la 13ème… pour 12 classés. La plus mauvaise des places donc. Pour autant, le cavalier du Haras des Coudrettes peut être satisfait. Non de signer la meilleure performance tricolore (Kevin Staut, plus rapide des 4 points sur le tour initial est 14ème associé à Rêveur de Hurtebise) mais, parce que son cheval de tête confirme sa bonne forme du moment. Certes, le fils d’Ovidius a remporté le Grand Prix du Longines masters de Hong Kong le 11 février dernier à l’issue d’une pause de 6 mois imposée par une blessure mais comme on dit, une hirondelle ne fait pas le printemps. Le sans faute signé ce week-end dans une épreuve particulièrement relevée en raison de sa forte dotation confirme que Patrice Delaveau et Aquila seront un couple à suivre avec attention cette saison.

Le classement intégral du GP ici.

Publicités

Publié le 12 mars 2018, dans Actualités, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :