Dominique Megret, nouveau président de l’association des propriétaires de chevaux internationaux de saut d’obstacles

xxpp3

Crédit photo :Jumping Owners Club / Tiffany van Halle. De gauche à droite : Robin Parsky, Christian Baillet, Dominique Mégret, Georg Kähny, Capt. John Roche et Emmanuele Perron-Pette.

Ils sont discrets mais très influents. Que serait le haut niveau en CSO sans des  propriétaires passionnés, souvent plus mécènes que partenaires financiers des plus grandes écuries ? Le Jumping Owners Club (JOC), association rassemble ainsi les propriétaires de chevaux internationaux de saut d’obstacles depuis 2004 afin d’être globalement mieux pris en considération par les instances de l’équitation et de pouvoir peser sur l’évolution du jumping. Entre gens de bonne éducation, point de conflit. La FEI est un soutien officiel de ce club très fermé qui depuis son assemblée générale du 9 décembre à Genève dispose d’un nouveau président en la personne de Dominique Mégret, élu à l’unanimité.

C’est ce qu’on appelle une transition en douceur. Christian Baillet, président depuis 2010, a choisi de passer la main.  C’est un autre Français qui prend la suite : Dominique Mégret. Celui-ci est nettement moins connu du milieu équestre que son épouse Geneviève ou de sa fille, Elise, qui incarnent la Haras de Clarbec dont la cavalière vedette n’est autre que Pénélope Leprevost.

Pourtant, si Dominique Megret, ancien cavalier, est un passionné d’équitation il est aussi un redoutable homme d’affaires resté longtemps à la tête du premier fonds d’investissement Tricolore : PAI Patners.

Après avoir souligné l’important travail réalisé sous la présidence Baillet, Dominique Megret, aussitôt élu, a tracé les futures grandes lignes de son mandat : « Mon premier objectif sera de m’assurer que la voix des propriétaires, qui sont les premiers et principaux sponsors de notre sport, soit écoutée et entendue sur tous les sujets importants. Je souhaite aussi que notre sport continue de se développer de manière équilibrée et que dans ce cadre, le bien-être physique et mental des chevaux reste une priorité absolue pour tous. »

En l’espace d’une demie douzaine d’années, le JOC a vu son nombre fortement augmenter. Le club est désormais reconnu comme la voix officielle des propriétaires dans le monde, notamment par les institutions internationales, ce qui lui confère un rôle prépondérant sur des thèmes comme le bien-être des chevaux et l’égalité des chances face au sport.

Outre Dominique Mégret, Président, le comité du Jumping Owners Club est désormais composé de Robin Parsky (USA), Georg Kähny (SUI), Emmanuele Perron-Pette (FRA), Christian Baillet (FRA) et John Roche (IRL), représentant de la FEI.

Avec communiqué.

Publicités

Publié le 16 décembre 2017, dans Actualités, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :