Taloubet Z et Christian Ahlmann s’imposent à Madrid avec une pensée pour Léon Melchior

Taloubet Z sous la selle de Christian Ahlmann (archives).
Taloubet Z sous la selle de Christian Ahlmann (archives).

« A 15 ans, il est toujours un très bon cheval, il a sauté fantastique » confiait Christian Ahlmann à l’issue de sa deuxième victoire de la saison en Coupe du Monde signée ce week-end à Madrid avec Taloubet Z. Une victoire d’autant plus belle qu’elle intervient quelques semaines seulement après la disparition de Léon Melchior, le fondateur du Haras Zangersheide et père de Judy-Ann, la compagne de Christian Ahlmann. « Aujourd’hui était une journée particulière car je pensais et j’espérais que M. Melchior nous observait d’en haut et regardait gagner Taloubet en éprouvant une nouvelle fois un sentiment de fierté » ajoutait le cavalier allemand, visiblement ému.

Taloubet Z est un fils de l’étalon français Galoubet A. Acheté à l’âge de six ans par Léon Melchior, il est débuté par de Judy-Ann. En 2009 Christian Ahlmann récupère le cheval au départ provisoirement pour régler quelques difficultés. Il ne le quittera plus et acquiert avec lui un palmarès exceptionnel (Calgary, Rotterdam, Oslo, Genève, Rio de Janeiro, Vérone, Malines, Göteborg, Paris, Helsinki, Leipzig, …) dont une victoire en finale Coupe du Monde en 2011.

Taloubet Z était la propriété conjointe de Léon Melchior, de Judy-Ann et de Christian Ahlmann.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *